Eidg. Justiz und Polizei Departement (EJPD)

EJPD: Accord de réadmission avec l’Arménie

      Berne (ots) - 30.10.2003 Mme Ruth Metzler-Arnold,
conseillère fédérale, rencontre aujourd’hui à Berne le ministre
arménien des affaires publiques, M. Hovik Abrahamian. Ils signeront
un accord de réadmission et de transit adopté par le Conseil fédéral
le 16 mai 2003.

    Il y a exactement trois ans, la Suisse et d’autres Etats d’Europe occidentale avaient conjointement entamé un dialogue migratoire avec les Etats du Caucase du sud (appelé également « Cluster process »), le nombre des requérants d’asile issus de cette région étant en constante augmentation. Cette démarche se fondait également sur le fait que la CEI joue un rôle déterminant en tant qu’itinéraire de transit pour les migrants et les réfugiés d’Afghanistan, d’Iran et d’Irak.

Nouvel accord avec un Etat de la CEI

    Dans le domaine de la migration, la coopération entre la Suisse et les Etats de la CEI commence à porter ses fruits. En juillet de cette année, la Suisse a signé un accord de réadmission avec l’Ukraine, alors que celui avec le Kirghizistan est entré en vigueur le mois dernier. La signature de l’accord de réadmission et de transit avec l’Arménie, l’un des pays de provenance et de transit les plus importants de cet espace CEI, permettra de gérer le retour des personnes qui ne sont plus autorisées à séjourner en Suisse sur une base conventionnelle.

Programme d’aide au retour en Arménie

    Outre la signature de cet accord, les deux ministres ont également convenu des bases d’un programme d’aide au retour. Ce programme vise à encourager les retours volontaires et à permettre aux demandeurs d’asile d’Arménie de se réinsérer durablement au moyen d’une aide financière et sociale sur place.

    Ces prochains temps, l’Office fédéral des réfugiés entend entamer des négociations avec les pays voisins de l’Arménie, notamment la Géorgie, en vue de la conclusion d’accords de réadmission.

Renseignements: Service d’information du DFJP, tél. 031 322 18 18



Plus de communiques: Eidg. Justiz und Polizei Departement (EJPD)

Ces informations peuvent également vous intéresser: