PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von JobCloud AG mehr verpassen.

07.12.2021 – 08:30

JobCloud AG

La Suisse perd en attractivité aux yeux des talents du numérique

La Suisse perd en attractivité aux yeux des talents du numérique

Boston Consulting Group, The Network et JobCloud ( jobup.ch / jobs.ch ) ont mené une enquête auprès d’environ 10'000 employé-e-s dans le domaine du numérique à travers le monde. Ils les ont interrogés au sujet du télétravail, du changement d’emploi et de l’attractivité des pays. Voici les résultats.

Zurich, le 7 décembre 2021 – Pas moins de 40% des employé-e-s dans le monde actif-ve-s dans les domaines numériques sont en recherche d’emploi active et 73% pensent quitter leur poste actuel dans les deux ou trois prochaines années. L’intention de changer d’emploi est encore plus marquée en Suisse. En effet, 63% des collaborateur-rice-s actif-ve-s dans le numérique y recherchent activement un emploi.

Les raisons évoquées par les employé-e-s suisses sont : le sentiment de ne pas être apprécié-e-s à leur juste valeur à leur poste actuel (56%), la recherche d’un nouveau défi (53%) ou de meilleures perspectives de carrière à un autre poste (40%). Dans le reste du monde, la première raison à l’origine d’un changement de poste est de meilleures perspectives de carrière (63%).

Flexibilité, diversité, durabilité

À travers le monde, les employé-e-s du numérique ont toutefois un point commun : ils et elles recherchent la flexibilité, aussi bien en ce qui concerne le lieu que les horaires de travail. 96% des Suisse-sse-s ont dit vouloir travailler à distance au moins un jour par semaine et 93% souhaitent avoir des horaires de travail au moins partiellement flexibles – des valeurs nettement plus importantes que la moyenne mondiale, qui s’élève à 75%. Les thématiques sociétales, comme la diversité ou la durabilité, ont également gagné en importance : 58% des actif-ve-s dans le domaine du numérique en Suisse refuseraient de travailler pour une entreprise qui ne répond pas à leurs attentes en termes de diversité et d’inclusion. Ils et elles sont 57% en ce qui concerne la durabilité.

« Avec la numérisation des entreprises dans tous les secteurs, les salaires des talents technologiques ont atteint des niveaux avec lesquels peu d’employeurs peuvent rivaliser. Notre étude montre toutefois que l’argent ne fait pas tout : avec une bonne culture d’entreprise et de bonnes valeurs, les employeurs peuvent toujours être attractifs aux yeux des talents du numérique », démontre Joachim Stephan, chef du BCG en Suisse.

La Suisse perd en attractivité

Les talents du numérique sont des citoyen-ne-s du monde : tous pays confondus, 68% peuvent envisager travailler à distance pour une entreprise qui se trouve dans un autre pays et plus de la moitié (55%) pourraient déménager à l’étranger pour le travail. Cependant, la Suisse ne figure pas en tête de liste : qu’il s’agisse de travail en présentiel ou à distance, elle occupe la 9e place du classement des pays les plus attractifs, soit un recul de trois places depuis la dernière enquête menée en 2018. Pour les Allemands et les Français, notre pays figure en tête de liste des pays les plus populaire. Quant au classement mondial, ce sont le Canada et les États-Unis qui sont les plus attractifs pour les talents du numérique.

« Déjà avant la crise, de nombreuses entreprises manquaient de main-d’œuvre dans le domaine numérique – un phénomène qui s’est accentué avec la pandémie, qui a donné un nouvel élan à la numérisation. Renforcer la Suisse en tant que pôle d’innovation est actuellement très important afin d’attirer et de conserver des travailleurs dans le domaine du numérique. C’est pourquoi JobCloud soutient également des initiatives, telles que #digitalswitzerland, qui poursuivent exactement cet objectif », conclut Davide Villa, CEO de JobCloud.

Contact
JobCloud SA, Rebekka Hänggi, Marketing Manager
 +41 44 560 70 12, rebekka.haenggi@jobcloud.ch

À propos de JobCloud SA

Entreprise numérique leader sur le marché suisse de l’emploi, JobCloud propose diverses solutions de recrutement. Outre les plateformes d’emploi numéros 1, comme jobs.ch, JobScout24.ch et jobup.ch, le portefeuille JobCloud comprend également des technologies tournées vers le futur. Ainsi, JobCloud détient 100 % de JoinVision EServices à Vienne, le principal prestataire de technologies multilingues de recrutement sémantique. Fondée en 2013, l’entreprise appartient aux deux groupes de presse Ringier et TX Group et emploie actuellement 200 personnes à Zurich et à Genève.

À propos de Boston Consulting Group

Boston Consulting Group (BCG) aide les acteurs leaders dans les domaines de l’économie et de la société à affronter les défis et à saisir les opportunités qui se présentent à eux dans le cadre d’un partenariat. Depuis sa fondation en 1963, BCG fournit un travail de pionnier en matière de stratégie d’entreprise. La société, qui possède des bureaux dans plus de 90 villes de plus de 50 pays, a dégagé un chiffre d’affaires de 8,6 milliards de dollars en 2020, notamment grâce au soutien de ses 22'000 collaborateur-rice-s.

À propos de The Network

Les deux plateformes de JobCloud jobs.ch et jobup.ch sont membres du réseau mondial des leaders du marché de l’emploi. The Network compte près de 60 plateformes d’emploi, qui sont numéro un dans plus de 130 pays.