PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von swissuniversities mehr verpassen.

17.05.2021 – 14:33

swissuniversities

Accord-cadre avec l'UE : swissuniversities demande la poursuite des discussions pour assurer la participation de la Suisse aux programmes de recherche et de formation de l'UE

Berne (ots)

L'accord-cadre entre la Suisse et l'UE revêt une importance capitale pour la Suisse en tant que centre de recherche, de formation et d'innovation. L'UE a clairement indiqué qu'elle considérait les progrès réalisés en vue de la conclusion d'un accord-cadre comme une condition préalable à la participation de la Suisse aux programmes de recherche et de formation. Le comité de swissuniversities demande au Conseil fédéral d'éviter par tous les moyens l'exclusion des chercheurs/euses et des étudiant-e-s suisses de ces programmes de recherche et de formation et d'inscrire les relations avec l'UE dans la durée.

Un Non à l'accord-cadre du Conseil fédéral signifierait une nouvelle période d'incertitude pour les relations de la Suisse avec l'UE. Un échec de l'accord institutionnel avec l'UE mettrait en péril les relations stables de la Suisse avec l'UE, y compris dans les domaines de la recherche et de formation. A l'heure actuelle, il n'existe aucune alternative réaliste au présent projet d'accord institutionnel avec l'UE. L'absence de base légale remettrait également en question les accords bilatéraux existants entre la Suisse et l'UE à moyen et long terme.

Sans accord-cadre, la recherche suisse perdrait l'égalité d'accès au plus important réseau international de recherche. L'association de la Suisse aux programmes d'éducation Erasmus+ est également d'une importance capitale pour la mise en réseau stratégique et opérationnelle des hautes écoles suisses.

La Suisse a déjà fait l'expérience du prix élevé de l'exclusion des programmes européens en 2014, dans le sillage de l'adoption de l'initiative sur l'immigration de masse. La Suisse a d'abord été totalement, puis partiellement exclue des programmes de recherche de l'UE. En conséquence, les chercheurs/euses suisses ont participé à beaucoup moins de projets internationaux et ont reçu moins de fonds de l'UE. En outre, la Suisse a perdu son attrait international en tant que centre de recherche, de formation et d'innovation. Les dommages causés à la science suisse ont été considérables, et les effets se font encore sentir aujourd'hui. Il faut éviter par tous les moyens que cette situation se reproduise, car elle a entraîné une incertitude en matière de planification, la menace d'un traitement inégal et un isolement croissant.

Pour la Suisse en tant que centre de recherche, de formation et d'innovation - et donc aussi pour la compétitivité du pays - la mise en réseau internationale et la coopération avec des partenaires en Europe sont des facteurs de réussite essentiels. A cette fin, les hautes écoles et les institutions de recherche suisses sont tributaires des relations réglementées avec l'UE, qui sont garanties par le projet actuel, globalement équilibré, de l'accord-cadre.

Contact:

Josefa Haas
Responsable communication swissuniversities
T. 0041 31 335 07 34
josefa.haas@swissuniversities.ch
www.swissuniversities.ch