PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von SBV Schweiz. Baumeisterverband mehr verpassen.

18.05.2021 – 10:05

SBV Schweiz. Baumeisterverband

SSE Société Suisse des Entrepreneurs - La modernisation du parc immobilier doit s'appuyer sur tous les matériaux de construction

Zurich (ots)

Plusieurs associations du secteur de la construction ont réalisé une étude qui montre pour la première fois l'utilisation des différents matériaux de construction en Suisse. Les matériaux de construction massifs traditionnels, comme la brique, le ciment, le béton et l'acier, détiennent une part de marché de 95%. Le bois a progressé de 4,4% en 2010 à 5,0% aujourd'hui. Chaque matériau a des atouts qu'il convient de combiner pour moderniser le parc immobilier vieillissant de manière économique et durable. Les discussions politiques visant à opposer différents matériaux de construction ne sont pas utiles. Au contraire: afin d'atteindre les objectifs climatiques, il convient de miser sur le progrès technologique, l'utilisation de matériaux recyclés, l'assainissement de bâtiments et la réalisation de nouvelles constructions de remplacement.

Le parc immobilier suisse est vieillissant et absorbe près de la moitié des besoins énergétiques du pays et génère un quart des émissions de CO2. Environ 1,5 millions de bâtiments sont considérés comme nécessitant un assainissement en raison de leur mauvaise efficacité énergétique. Pour atteindre les objectifs climatiques et des émissions nettes de CO2 de zéro d'ici 2050, il faudrait multiplier par trois la vitesse d'assainissement, notamment en encourageant l'assainissement de bâtiments existants ou en les remplaçant par de nouvelles constructions.

Matériaux de construction massifs avec une part de marché solide

À cette fin, les associations sectorielles SSE (Société Suisse des Entrepreneurs), Industrie suisse de la terre cuite, ASGB (Association suisse de l'industrie des graviers et du béton) et ASCA (Association suisse du commerce de l'acier et de la technique du bâtiment) ont publié pour la première fois une étude sur les matériaux de construction. Elle compare le volume des matériaux utilisés et son évolution dans le temps. La part de marché des matériaux de construction traditionnels tels que les briques, le ciment, le béton et l'acier évolue autour des 95%. Cette valeur est restée pratiquement inchangée au cours de la dernière décennie, contrairement au bois, qui a progressé de 4,4% à 5,3%.

Ces évolutions du marché sont très progressives. Le mix de matériaux de construction actuel devrait donc rester pratiquement identique d'ici le milieu du siècle. Cela signifie que le fait d'opposer différents matériaux de construction par des actions politiques va à l'encontre de la construction durable. Il faudrait au contraire combiner les avantages respectifs des différents matériaux de construction.

Combiner les matériaux de construction

En tant que matière première renouvelable, le bois, en particulier celui issu de la forêt suisse, présente de nombreux avantages. Il est aujourd'hui déjà utilisé en combinaison avec la brique, le béton et l'acier. Étant donné que les températures devraient augmenter dans les années à venir, le refroidissement des bâtiments en été devient de plus en plus important et pourrait bientôt nécessiter plus d'énergie que le chauffage en hiver. Les matériaux de construction massifs tels que la brique et le béton ont des propriétés thermiques idéales pour l'isolation des bâtiments en été. Les bâtiments construits en matériaux massifs se réchauffent moins comparés aux autres matériaux et consomment moins d'énergie pour le refroidissement.

La plupart des matériaux de construction massifs sont produits en Suisse, ce qui permet d'éviter de longs transports et de réduire les émissions de CO2 qui en découlent. Le développement des matériaux de construction fait l'objet de nombreux travaux de recherche. Par exemple, l'EPFL (École polytechnique fédérale de Lausanne) travaille sur un type de ciment, dont la production nécessite nettement moins d'énergie grâce à la réduction de la part de clinker. Ce n'est qu'un exemple pour démontrer l'importance du progrès technique pour la construction durable.

Taux de recyclage élevé

Les technologies de pointe permettent d'augmenter de manière significative la part des matériaux recyclés. Aujourd'hui, 16% des matériaux de construction sont issus du recyclage de déchets de construction, contre seulement 13% il y a quelques années. 70% des déchets de construction sont recyclés. Le taux de recyclage est donc élevé et les nouvelles technologies, telles que les installations de tri robotisées, permettent d'exploiter le potentiel restant.

La modernisation du parc immobilier passe également par une gestion efficace de la ressource qu'est le sol. Le recyclage des déchets de construction revêt donc une grande importance, tout comme les assainissements globaux et les nouvelles constructions de remplacement.

Construction massive: plus de durabilité sociale et environnementale

Les nouvelles constructions de remplacement ne sont pas un jeu à somme nulle, bien au contraire: les bâtiments modernes consomment entre quatre et sept fois moins d'énergie que les bâtiments construits avant les années 1980. Grâce aux nouvelles constructions de remplacement, le nombre de nouveaux logements créés est plus grand que celui des logements démolis. Selon l'Office fédéral de la statistique, 60'000 logements sont construits chaque année, contre 5'000 unités démolies (données de 2018). Les nouvelles constructions de remplacement tiennent compte des exigences d'une population qui demande plus de surface habitable par personne, avec toujours plus de ménages d'une seule personne.

Pour créer des logements abordables qui correspondent à la demande de la population, il convient de veiller à une combinaison idéale des matériaux de construction. Notamment la brique, le ciment, le béton et l'acier joueront un rôle clé dans la modernisation durable et économique du parc immobilier.

Téléchargement:

"Etude sur les matériaux de construction 2021" en fichier PDF

Contact:

Corine Fiechter, Porte-parole SSE - Société Suisse des Entrepreneurs
Tel.: +41/58/360'77'06
E-Mail: cfiechter@entrepreneur.ch

Petra Laiber, communication - Industrie suisse de la terre cuite
Tel.: +41/41/255'70'70
E-Mail: petra.laiber@ziegelindustrie.ch

Martin Weder, directeur de l'ASGB - Association suisse de l'industrie des graviers et du béton
Tel.: +41/31/326'26'26
E-Mail: martin.weder@fskb.ch

Andreas Steffes, directeur de la SSHV - ASCA - Association suisse du commerce de l'acier et de la technique du bâtiment
Tel.: +41/61/228'90'32
E-Mail: asteffes@handel-schweiz.com