PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz mehr verpassen.

30.07.2021 – 08:32

VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz

La grande souffrance des animaux lors du 1er août

La grande souffrance des animaux lors du 1er août
  • Bild-Infos
  • Download

Ein Dokument

La grande souffrance des animaux lors du 1er août

QUATRE PATTES met en garde contre le stress auquel sont soumis les animaux à l’occasion de la fête nationale

Zurich, le 30 juillet 2021 – Lorsque le ciel nocturne s’illumine de couleurs vives et que les pétards résonnent bruyamment dans tout le pays, la Suisse célèbre, comme chaque année, sa fête nationale le 1er août. Ce qui provoque de nombreux « aaah » et « oooh » chez les humains est synonyme de stress ou de panique pure et simple chez les animaux. C’est pourquoi l’organisation mondiale de protection des animaux QUATRE PATTES recommande de renoncer tout simplement aux feux d’artifice et autres feux de joie pour le bien des animaux de compagnie, sauvages et dits de rente.

Chaque année, le 1er août, des feux d’artifice colorés et bruyants sont tirés dans tout le pays. Les animaux ont l’ouïe beaucoup plus fine que les humains et ne peuvent pas comprendre la raison de telles détonations. Cela provoque grande peur et panique chez les animaux de compagnie, sauvages et dits de rente.

Les animaux de compagnie sont très sensibles. Il convient donc de prendre des mesures avant et pendant cette soirée. Livie Kundert, responsable de campagnes chez QUATRE PATTES en Suisse, recommande : « Le plus simple serait certainement de ne pas allumer de pétards. Les pétards effraient de nombreux animaux de compagnie, certains réagissent même par des accès de panique ». En outre, l’organisation de protection des animaux conseille de ne pas laisser les animaux de compagnie seuls à la maison, car les chats et les chiens, en particulier, sont parfois très effrayés par le vacarme occasionné par les feux d’artifice. Si vous avez un chat qui a la possibilité de sortir à sa guise, il est préférable de fermer la chatière ce jour-là afin qu’il ne puisse pas s’enfuir dans un mouvement de panique.

Les chiens se réfugient souvent auprès de leur maître ou leur maîtresse. Le réconfort est toutefois à éviter. Cela ne ferait que renforcer l’insécurité du chien qui pense que quelque chose ne va pas. Il est préférable que la ou le propriétaire reste calme et détendu(e), car cela donnera au chien un sentiment de sécurité. Le contact physique déjà aide de nombreux chiens à mieux gérer leur stress. Les caresses nerveuses ne sont pas recommandées, mais plutôt des mouvements calmes et lents ou, mieux encore, le simple fait de « tenir » l’animal. Les précautions suivantes peuvent également être prises par les propriétaires d’animaux afin de réduire le stress qu’endurent leurs animaux le 1er août.

Ce que les propriétaires d'animaux peuvent faire :

  • La pièce doit être assombrie et la télévision ou la radio allumée pour les protéger le plus possible des bruits extérieurs.
  • Les animaux doivent absolument disposer d’endroits où ils peuvent se retirer ou se cacher.
  • Les petits animaux tels que les lapins ou les cochons d’Inde doivent être manipulés avec beaucoup de précaution lorsque des feux d’artifice sont tirés, car ces animaux qui réagissent par la fuite peuvent paniquer sous l’effet de la lumière et du bruit. Les animaux devraient se voir proposer des cachettes supplémentaires dans leur cage. Si les animaux vivent à l’extérieur, l’abri extérieur devrait, si possible, être tourné de manière à faire face à un mur, par exemple.
  • Les remèdes homéopathiques ou fleurs de Bach sont une option pour calmer les animaux de compagnie. Les tranquillisants conventionnels ne doivent être utilisés que dans des cas exceptionnels et après consultation vétérinaire.
  • L’expérience a montré qu’il fait plus calme dans les zones rurales. Si vous voulez faire plaisir à votre chien, quittez la ville avec lui à l’occasion de la fête nationale.
  • Des friandises peuvent être proposées pour apprendre au chien que le bruit peut être associé à quelque chose de positif. Cela peut réduire l’anxiété des chiens qui n'ont pas encore connu beaucoup de nuits de feux d’artifice.
  • La dernière promenade doit être effectuée en début de soirée le 1er août, afin que vous ne soyez pas en balade avec votre chien durant la période la plus bruyante à partir du crépuscule.

Les animaux sauvages et les animaux dits de rente sont également concernés par les festivités du 1er août

Lors de la planification de cette fête, on a tendance à oublier les animaux sauvages et les animaux dits de rente. Ces animaux souffrent le jour de la fête nationale suisse tout autant que les animaux domestiques. Les animaux sauvages vivant dans nos forêts, en particulier les animaux qui s’effarouchent facilement, comme les cerfs et les lièvres, sont terrorisés par des bruits inhabituels. L’explosion combinée au jeu de lumières provoque la panique chez ces animaux, qui, dans les cas extrêmes, peut être à l’origine de fausses couches ou de fuites dans l’affolement entraînant parfois la mort.

Pour les petits mammifères, les hérissons, les reptiles et les grenouilles, les feux de joie représentent un grand danger, généralement sous-estimé. De nombreux animaux cherchent une cachette supposée sûre dans les piles de bois sec. Mais dès que le feu de joie est allumé, les petites créatures sont victimes des flammes. QUATRE PATTES donne les conseils suivants afin de préserver les animaux de la mort par le feu :

  • Ne dresser les tas de bois que peu de temps avant d’y mettre le feu.
  • Si possible, installer une clôture de protection fermée d’au moins 30 cm de haut autour du tas de bois et l’ôter juste avant d’allumer le feu de joie.

Afin que les animaux de compagnie, les animaux sauvages et les animaux dits de rente puissent passer une nuit sans stress, QUATRE PATTES recommande de ne pas tirer de feux d’artifice à proximité des forêts, des zones humides, des réserves naturelles, des zoos et des fermes. Idéalement, il serait préférable de renoncer purement et simplement aux feux d’artifice et aux feux de joie.

Au sujet de QUATRE PATTES

QUATRE PATTES est l’organisation mondiale de protection des animaux sous influence humaine directe, qui révèle leurs souffrances, sauve les animaux en détresse et les protège. Fondée en 1988 à Vienne par Heli Dungler et des amis, l'organisation plaide pour un monde où les humaines traitent les animaux avec respect, compassion et compréhension. Les campagnes et projets durables se concentrent sur les chiens et chats errants ainsi que sur les animaux de compagnie, les animaux de rente et les animaux sauvages – tels que les ours, les grands félins et les orangs-outans – vivant dans de mauvaises conditions de détention ainsi que dans les zones de catastrophe et de conflit. Avec des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne, Australie, Autriche, Belgique, Bulgarie, Kosovo, Pays-Bas, Royaume-Uni, Suisse, Thaïlande, Ukraine, USA et Vietnam ainsi que des refuges pour animaux en détresse dans onze pays, QUATRE PATTES fournit une aide rapide et des solutions durables. La Fondation est en outre un partenaire d'Arosa Terre des Ours, le premier refuge en Suisse qui offre aux ours sauvés de mauvaises conditions de détention un environnement adapté à l’espèce. www.quatre-pattes.ch/

  Photos et vidéos

La photo en haute résolution est disponible ici.

Copyright: VIER PFOTEN

L'utilisation des photos est gratuite. Elle ne peuvent être utilisées que pour les rapports portant sur ce communiqué de presse. Pour ce rapport uniquement, une licence simple (non exclusive, non transférable) et incessible est accordée. Une réutilisation future des photos n'est autorisée qu'avec l'accord écrit préalable de QUATRE PATTES.

Le droit autrichien est appliqué sans ses normes de référence, le lieu de compétence juridictionnelle est Vienne.

Contact Médias :

Chantal Haeberling
Communication Suisse
QUATRE PATTES
Enzianweg 4
8048 Zurich
043 311 80 90
chantal.haeberling@vier-pfoten.org
www.quatre-pattes.ch
Weitere Storys: VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz
Weitere Storys: VIER PFOTEN - Stiftung für Tierschutz