PRESSEPORTAL Presseportal Logo
Alle Storys
Folgen
Keine Story von comparis.ch AG mehr verpassen.

28.10.2021 – 00:30

comparis.ch AG

Communiqué de presse : Nouvelle tendance : la durée d’utilisation des smartphones s’allonge

Communiqué de presse : Nouvelle tendance : la durée d’utilisation des smartphones s’allonge
  • Bild-Infos
  • Download

Ein Dokument

Communiqué de presse

Rapport Comparis sur les smartphones 2021

Nouvelle tendance : la durée d’utilisation des smartphones s’allonge

En Suisse, Monsieur et Madame Tout-le-monde souhaitent garder leur smartphone toujours plus longtemps. La part des personnes qui entendent l’utiliser quatre ans ou plus a augmenté, passant de 32,8 % en 2019 à 39,1 % en 2021. C'est ce que révèle le rapport Comparis sur les smartphones 2021.

Zurich, le 28 octobre 2021 – Les smartphones se sont définitivement débarrassés de leur image d’appareils jetables. En acheter un nouveau chaque année, c’est hors de question. La toute dernière enquête représentative de comparis.ch révèle que les utilisateurs et utilisatrices ont l’intention de conserver leur smartphone bien plus longtemps qu’il y a quelques années. Pas moins de 39,1 % des personnes interrogées entendent le conserver quatre ans ou plus. Elles n’étaient que 32,8 % en 2019.

Part élevée de gens gardant leur smartphone longtemps notamment chez les personnes âgées et en Suisse alémanique

Cette volonté concerne surtout les catégories d’âge supérieures, à savoir une solide moitié des 56 ans et plus, contre un peu moins d’un tiers des jeunes adultes de 35 ans ou moins. Autre constat : la part des personnes qui gardent longtemps leur smartphone est nettement plus élevée en Suisse alémanique qu’en Suisse romande. « Les smartphones se sont significativement améliorés ces dernières années, à tel point que même après des années d’utilisation, ils sont encore pleinement opérationnels », explique Jean-Claude Frick, expert Numérique chez Comparis.

Moins de la moitié des sondé·e·s ont l’intention de racheter un nouveau téléphone l’an prochain

Comme l’an dernier, les consommatrices et consommateurs sont nettement moins nombreux qu’en 2019 à envisager l’achat d’un nouveau smartphone dans les 12 prochains mois. Seulement 44,4 % des personnes interrogées entendent s’offrir un nouvel appareil, contre 57,1 % en 2019.

« Il ne s’agit pas d’un ralentissement passager des ventes d’appareils neufs dû au coronavirus, mais bien d’une tendance de fond. Les gens sont prêts à dépenser plus pour l’achat d’un nouveau smartphone, mais moins souvent. Autrement dit, l’utilisation des meilleurs smartphones s’apparente à celle des ordinateurs », explique l’expert.

La disposition à l’achat de téléphones chers s’est renforcée

Dans la continuité d’une tendance née il y a quelques années, le nombre de personnes prêtes à payer le prix fort pour leur prochain téléphone s’est de nouveau sensiblement accru. Seulement 35,4 % des propriétaires de smartphones disent encore ne pas vouloir dépasser la barre des 400 francs. La part de celles et ceux qui ont bien l’intention de dépenser plus de 800 francs, quant à elle, a nettement augmenté. En 2019, seules 12,1 % des personnes interrogées étaient prêtes à dépenser autant pour s’acheter un mobile que pour acquérir un ordinateur. Elles sont déjà 21,9 % cette année.

Le rapport est disponible au téléchargement sur le site Internet de Comparis.

Méthode

Enquête représentative réalisée par l’institut de sondage et d’études de marché innofact pour le compte de comparis.ch auprès d’un échantillon de 2042 personnes issues de toutes les régions de Suisse. Le sondage a eu lieu en octobre 2021.

Informations complémentaires :

Jean-Claude Frick 
Expert Numérique 
Téléphone : 044 360 53 91 
E-mail : media@comparis.ch 
comparis.ch 

À propos de comparis.ch

Avec plus de 80 millions de visites par an, comparis.ch compte parmi les sites Internet les plus consultés de Suisse. L’entreprise compare les tarifs et les prestations des caisses maladie, des assurances, des banques et des opérateurs télécom. Elle présente aussi la plus grande offre en ligne de Suisse pour l’automobile et l’immobilier. Avec ses comparatifs détaillés et ses analyses approfondies, elle contribue à plus de transparence sur le marché. comparis.ch renforce ainsi l’expertise des consommatrices et des consommateurs à la prise de décision. Fondée en 1996 par l’économiste Richard Eisler, l’entreprise compte aujourd’hui plus de 200 collaboratrices et collaborateurs à Zurich.