SBV Schweiz. Baumeisterverband

Société Suisse des Entrepreneurs: Enquête trimestrielle de la SSE: bon millésime renforcé par le temps doux en fin d'automne

Zurich (ots) - En 2016, les chiffres d'affaires du secteur principal de la construction ont augmenté d'env. neuf pour-cent par rapport à l'année précédente. La branche n'a pas été en mesure d'atteindre les valeurs de 2014, mais que pour un faible écart seulement. C'est ce qui ressort de la dernière enquête trimestrielle de la Société Suisse des Entrepreneurs (SSE).

L'activité de construction a été vive au dernier trimestre 2016 grâce aux températures clémentes à la fin de l'automne et au début de l'hiver. Sur toute l'année 2016, les chiffres d'affaires ont augmenté de 8.7% à environ 20 milliards de francs, niveau n'étant que légèrement inférieur à celui de 2014. Le bâtiment et le génie civil ont enregistré une hausse du même ordre de grandeur. Malgré les chiffres d'affaires élevés, les faibles marges des entreprises assombrissent les perspectives de la branche.

Risques en hausse vu la baisse de la demande en logements

A court terme, l'évolution positive du volume de construction devrait se poursuivre: les carnets de commandes et les chiffres d'affaires attendus pour le premier trimestre 2017 sont supérieurs à leur niveau de 2016. Les risques augmenteront toutefois dans le logement à moyen et à long terme. En 2016, l'immigration nette a sensiblement reculé pour s'établir à quelque 60'000 personnes. Ainsi, la demande en nouveaux logements est en recul. A titre de comparaison, le solde migratoire avoisinait encore 80'000 personnes en 2014. Les faibles rendements des obligations ont pour effet que les logements locatifs représentent tout de même un placement attrayant, raison pour laquelle on continue à en construire. Mais vu la baisse de la demande, le marché n'absorbe plus toutes ces nouvelles constructions, ce qui se traduit par une hausse des unités vacantes. Par conséquent, le risque d'une diminution de l'activité s'accentuera. En ce moment, la quote-part de logements vacants se situe toujours à un niveau normal, de sorte qu'il ne faut guère s'attendre à des retombées négatives à court terme. Si la quote-part de logements vacants est toujours très faible dans les centres, elle est en hausse dans les agglomérations ainsi que dans les régions rurales. La SSE table pour 2017 sur un niveau d'activité analogue à celui enregistré l'année dernière.

Evaluations détaillées sous ce lien: http://ots.de/13e59

Contact:

Silvan Müggler
Chef Politique économique de la SSE
Tél.: +41/44/258'82'62
E-Mail: smueggler@baumeister.ch

Martin A. Senn
Sous-directeur de la SSE
Chef du Département Politique + Communication
Tél.: +41/79/301'84'68
E-Mail: msenn@baumeister.ch



Plus de communiques: SBV Schweiz. Baumeisterverband

Ces informations peuvent également vous intéresser: