Beatrice Tschanz Kramel

Not Vital fait l'acquisition du château de Tarasp

Scuol-Tarasp (ots) - L'artiste engadin mondialement connu, Not Vital, devient, après signature du contrat à l'office du registre foncier de Scuol le 30 mars 2016, le nouveau propriétaire du château de Tarasp. Artiste engagé, il sonne le début d'une nouvelle ère pour ce château de plus de mille ans à l'histoire mouvementée. Son projet de faire du château de Tarasp une attraction culturelle d'importance nationale et internationale proposant de l'art contemporain et doté d'un parc parsemé de sculptures et d'un espace accessible au public a enthousiasmé toute la région. Pour un prix de vente de 7,9 millions de francs suisses, Not Vital, lui-même originaire de Sent, a racheté à l'ancien propriétaire issu de la noblesse allemande et du nom de von Hessen, cet emblème de l'Engadine et de la Suisse. Not Vital prévoit d'en faire une fondation.

Au terme de deux ans de négociations entre la famille von Hessen et Not Vital, le changement de propriétaire est scellé. La fondation Chastè da Tarasp, créée en 2010 grâce à l'engagement d'Andrea Fanzun et de la commune de Tarasp dans le but de conserver le château et de garder un accès au public, a concouru au succès de ces négociations. La position souple adoptée par la famille von Hessen et le soutien reçu des autorités communales de Scuol, ainsi que de leurs électrices et électeurs, ont également participé à cette issue heureuse. Par votation communale, ils ont en effet approuvé à l'unanimité une contribution annuelle à hauteur de CHF 200 000.-.

«C'est un grand jour pour moi», affirme Not Vital «Nombreux sont ceux qui m'ont aidé à concrétiser cet achat et je les en remercie. Je remercie également les jeunes de la vallée qui m'ont soutenu avec enthousiasme depuis le début. Je mettrai tout en oeuvre pour faire de ce château un lieu de culture et de rencontres et participer ainsi à l'attractivité de la commune et à l'économie de la région.»

Le prince Philipp von Hessen, en tant que représentant de l'ancien propriétaire, a remis des clés symboliques à Not Vital. «Notre famille et nos ancêtres avant nous ont bien entretenu le château. Il revient aujourd'hui entre des mains suisses et y restera, espérons-le, pour les prochains siècles car l'histoire a déjà apporté son lot de changements», souligne-t-il en faisant allusion à l'histoire changeante du château. «Nous avons tendu la main à cette solution prévoyant Not Vital comme nouveau propriétaire et revu notre prix à la baisse. Nous sommes convaincus qu'avec ses talents humains et artistiques uniques, il saura redonner un nouvel élan au château. Nous nous réjouissons tout particulièrement à l'idée qu'il poursuive notre tradition et conserve une partie accessible au public. Nous nous sommes toujours engagés dans ce sens».

Andrea Fanzun, ancien président de la fondation Chastè da Tarasp, est également très content que Not Vital rachète le château. «Nous nous sommes engagés pendant des années pour trouver une solution, pour que le château reste un bien public pour la commune et la région. C'est ce qui est arrivé et cela dépasse nos espérances. Avec Not Vital, son savoir-faire et sa volonté créatrice, c'est quelque chose d'unique qui va être réalisé ici».

Not vital a fourni le prix d'achat de 7,9 millions de francs suisses sur ses propres fonds et par le biais d'un crédit bancaire contracté auprès du CIC, une banque française. Jon Peer, entrepreneur originaire de Sent et président du conseil d'administration du Hochalpines Institut Ftan, a de son côté assuré le succès du montage financier. La fondation Ernst-Göhner apporte de plus son soutien à d'autres mesures concernant le château avec un prêt à taux zéro de CHF 500 000,-.

Une fois remboursé ce prêt, Not Vital prévoit de transformer le château en fondation. Le château continuera à être exploité comme attraction culturelle par la «Fundaziun Chastè da Tarasp», présidée maintenant par Not Vital. Andrea Fanzun (ancien président, aujourd'hui vice-président) et David Hrankovic, membre du conseil de fondation, le seconderont dans cette fonction. La commune de Scuol soutiendra le projet culturel et de rencontres de Not Vital au château de Tarasp par le biais d'une contribution annuelle de CHF 200 000,-.

Cela permettra de couvrir une partie des frais d'exploitation, très élevés. «C'est un engagement financier conséquent de la part de notre commune», avance le maire de la commune Christian Fanzun, «mais la création d'une attraction culturelle de premier plan constitue un attrait touristique indéniable. La commune et la région soutiennent pleinement le projet artistique ainsi que notre engagement et nous sommes tous heureux que Not Vital ait fait l'acquisition du château de Tarasp». Respecter l'histoire, préserver le présent et construire l'avenir - voilà qui se réalise au château de Tarasp, grâce à son nouveau propriétaire.

Pour toute question :

Beatrice Tschanz
beatricetschanz@bluewin.ch
Téléphone portable : +41 79 407 08 78



Ces informations peuvent également vous intéresser: