SEXUELLE GESUNDHEIT Schweiz / SANTE SEXUELLE Suisse

SANTE SEXUELLE Suisse :La population suisse confirme le régime du délai et la solidarité - Non à l'initiative « l'avortement est une affaire privée »

Berne (ots) - Avec 70 % de « Non », la population suisse a clairement rejeté l'initiative « Financer l'avortement est une affaire privée ». SANTE SEXUELLE Suisse se réjouit de ce résultat très net qui confirme le régime du délai, accepté lui aussi à une nette majorité il y a 12 ans. Le régime du délai et le remboursement des frais de l'interruption de grossesse par l'assurance maladie de base est un acquis qui a fait ses preuves.

Par ce « Non » à l'initiative, les citoyens suisses défendent cet acquis et réaffirment que le droit des femmes à l'autodétermination ne doit pas être restreint pour des raisons financières. Ce vote garantit également que l'interruption de grossesse puisse être menée dans des conditions sanitaires sûres et que les femmes en difficultés financières ne soient pas contraintes d'avoir recours à des offres « sauvages ».

En refusant que des prestations considérées comme inopportunes par d'aucuns, soient retirées arbitrairement du catalogue de base, les citoyens suisses réaffirment également le principe de solidarité. De plus, avec la réglementation qui prévaut, les hommes assument également une responsabilité financière.

Pour SANTE SEXUELLE Suisse, organisation faîtière nationale des centres de conseil en planning familial, grossesse et sexualité, il est important de poursuivre le travail de prévention des interruptions de grossesse sur cette base. Dans tous les cantons, les centres de consultation proposent des prestations professionnelles aisément accessibles. Ils accompagnent et soutiennent les femmes dans leur droit de choisir.

Contact:

Anita Cotting 
Tél.: 079 353 31 57


Plus de communiques: SEXUELLE GESUNDHEIT Schweiz / SANTE SEXUELLE Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: