"dedica"

Vereinigte Krankenheime Gottesgnad du canton de Berne - Gottesgnad rebaptisé "dedica"

    Köniz (ots) - Un nouveau nom, une nouvelle image, de nouveaux statuts: les "Vereinigte Krankenheime Gottesgnad" du canton de Berne sont rebaptisés "dedica", dérivé du mot latin "dedicare" (dédier). Les établissements médico-sociaux "dedica" sont revalorisés pour affronter l'avenir: en optant pour une révision générale des statuts, les délégués de l'assemblée à Köniz ont voulu souligner la nouvelle orientation de leur institution. "dedica" est synonyme d'un groupement d'intérêts fort pour les soins à long terme dans le canton de Berne. "C'était un pas important que nous avons préparé depuis longtemps", explique Michael Dähler, président du conseil d'administration. "Il montre que nous sommes prêts à relever les défis actuels dans le domaine de la santé publique et de l'assistance sociale."

    Selon Michael Dähler, le nom "Gottesgnad" n'est plus adapté à notre époque. "Il désignait autrefois une espèce de géranium dont était entouré le tout premier asile de malades à Richigen, il y a 121 ans. Aujourd'hui, le terme n'est plus compris que dans son sens littéral et avec une connotation quelque peu condescendante." La nouvelle appellation tient compte du changement qui s'est opéré depuis quelques années dans les domaines de la santé publique et de l'assistance sociale. Spécialisées dans les soins à long terme, les institutions ne dépendent plus de la législation hospitalière mais de celle de l'assistance sociale et l'on en attend beaucoup. C'est pour cette raison que de plus en plus de maisons de retraite médicalisées ont cherché ces dernières années à collaborer. Les nouveaux statuts de l'association "dedica" facilitent l'adhésion de nouveaux membres. Leur identité régionale et leurs propriétés spécifiques peuvent être préservées, mais elles doivent correspondre aux nouvelles directives de "dedica" qui prévoient d'attacher beaucoup d'attention à des soins respectueux, dignes et de grande qualité pour les malades de longue durée. Le groupement d'intérêt constitué en association veut "imposer et promouvoir les désirs de ses membres en faveur d'une amélioration et d'un développement des prestations des soins à long terme du domaine socio-politique". Il s'agit surtout d'assurer la qualité dans les soins de long terme. On attend donc aussi des membres un respect des directives qualitatives. Dähler: "'dedica' est dès aujourd'hui un label pour des soins à long terme de grande qualité et doit le rester à l'avenir."

    "dedica" regroupe actuellement neuf institutions spécialisées en soins à long terme. Ce chiffre pourrait progresser. "L'intérêt de nouveaux membres potentiels est là", précise Dähler. Avec une compétence et une expérience plus que centenaire, l'association dispose à l'intérieur du domaine de la santé publique et de l'assistance sociale du canton de Berne d'un poids important - d'où l'attrait d'adhérer à l'association. "dedica" entend être un partenaire de discussion pour des associations professionnelles spécialisées, des institutions sanitaires et les autorités et représenter les intérêts de ses membres. Le conseil d'administration de "dedica" décide de l'adhésion de nouveaux membres. Dähler: "Nous ne visons pas que des synergies liées au contenu, mais aussi par exemple, les avantages d'achats regroupés. D'autre part, nous disposons d'un centre informatique particulièrement performant (RZ-Spiez AG)."

    Membres actuels: tilia-Pflegezentren Ittigen, Köniz et Wittigkofen, Zentrum für Langzeitpflege Schlössli Biel-Bienne, Regionales Wohn- und Pflegeheim St. Niklaus à Koppigen, Institution Mon Repos à La Neuveville, Emmentalisches Krankenheim à Langnau, Krankenheim Spiez, Ziegelei-Zentrum Steffisburg.

ots Originaltext: "dedica"
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Michael Dähler
Président "dedica"
Tél.: +41/79/216'62'54

Jacques Schori
Secrétaire
Tél.: +41/79/322'72'50



Plus de communiques: "dedica"

Ces informations peuvent également vous intéresser: