Allianz Suisse

Allianz Suisse: de nombreux enfants encore mal attachés en voiture

La ceinture de sécurité est la protection la plus efficace chez les enfants également, à condition d'être associée à un siège adapté à l'âge du passager, et positionnée correctement. Texte complémentaire par ots et sur www.presseportal.ch. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Publication sous ...

    Zurich (ots) -

    - Indication: Des images peuvent être téléchargées sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/pm/100008591 -

    Le risque pour un enfant d'être grièvement blessé ou tué dans un accident est sept fois plus élevé s'il n'utilise pas de siège adapté à son âge et s'il n'est pas attaché correctement. Un sondage d'Allianz Suisse dans notre pays révèle que les enfants s'attachent tous seuls en voiture à un très jeune âge déjà. Avec des conséquences parfois tragiques.

    Selon les statistiques du Bureau suisse de prévention des accidents (bpa), quelque 1'700 enfants sont, chaque année, les victimes d'accidents de voiture en Suisse. Parmi eux, près de 300 subissent des blessures graves, voire très graves; en 2008, dix sont décédés. Très souvent, les blessures ou le décès sont imputables à une utilisation inadéquate, voire à l'absence de dispositifs de retenue. «Ces chiffres sont encore beaucoup trop élevés», déplore Jörg Zinsli, responsable Sinistres d'Allianz Suisse. Il se réjouit donc expressément de l'entrée en vigueur, le 1er avril 2010, des prescriptions relatives à la sécurité des enfants en voiture. En vertu de ces dernières, les enfants de moins de douze ans ou mesurant moins de 150 cm doivent utiliser des sièges appropriés et conformes aux normes de sécurité européennes. Malgré tout, «quelque 40% des enfants ne sont toujours pas correctement attachés en voiture, selon le bpa. La vigilance des parents en la matière diminue à mesure que les enfants grandissent», regrette encore l'expert en sinistres.

    Une trop grande responsabilité pour les enfants

    Une enquête d'Allianz Suisse menée en Allemagne, en Autriche et en Suisse auprès de 1300 personnes environ lui donne raison: en Suisse, les parents confient très tôt à leurs enfants la responsabilité de s'attacher eux-mêmes en voiture. Ce constat vaut pour un tiers des enfants de plus de six ans et même 80% des enfants de plus de dix ans, même si ceux-ci mesurent les 150 cm requis au moins à cet âge déjà. De telles négligences peuvent avoir des conséquences fatales, ainsi que le montre un crash test réalisé par le centre technologique Allianz (CTA) consacré aux dispositifs de retenue des enfants âgés de six à douze ans. Le CTA confirme que les erreurs les plus fréquentes sont la mauvaise installation du siège d'enfants, ainsi que la mauvaise mise en place de la ceinture de sécurité. Il a réalisé plusieurs essais afin de comparer les conséquences d'une bonne et d'une mauvaise attache de l'enfant.

    «D'après les essais, les enfants mal attachés ont tendance à glisser sous la ceinture. La situation la plus dangereuse est celle où la ceinture est mal guidée à travers la zone abdominale. Si elle ne s'appuie pas sur le bassin, la sangle abdominale s'enfonce dans les parties souples du ventre et peut provoquer des lésions graves», résume Jörg Zinsli, avant de conclure: «La ceinture de sécurité est la protection la plus efficace chez les enfants également, à condition d'être associée à un siège adapté à l'âge du passager, et positionnée correctement.»

    Information insuffisante des parents

    Selon le sondage d'Allianz Suisse, 68% des parents se considèrent bien informés en matière de sécurité des enfants en voiture. Près de deux tiers discutent souvent de la sécurité routière avec leurs enfants. «Compte tenu de l'importance du sujet, cette proportion est relativement faible», estime J. Zinsli. Il encourage donc les parents et les écoles à informer régulièrement les plus petits sur la protection des enfants en voiture et sur les nouvelles prescriptions.

    Conseils de sécurité

    La sangle abdominale doit passer directement devant le bassin, et ne traverser en aucun cas la zone ventrale.

    A l'épaule, la ceinture doit se positionner sur la clavicule, et éviter à tout prix le cou et l'articulation de l'épaule.

    Sur les rehausseurs, la ceinture doit être placée sous les deux cornes. Elle doit toujours être tendue pour se plaquer au corps.

    Même dans les localités et pour de courts trajets, utilisez pour vos enfants de moins de 150 cm des systèmes de retenue adaptés à leur âge.

    Un film visible à l'adresse www.allianz-suisse.ch illustre les risques d'un mauvais assurage des enfants.

ots Originaltext: Allianz Suisse
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Hansjörg Leibundgut
Tél.:    +41/58/358'88'01
E-Mail: hansjoerg.leibundgut@allianz-suisse.ch;

Bernd de Wall
Tél.:    +41/58/358'84'14
E-Mail: bernd.dewall@allianz-suisse.ch



Plus de communiques: Allianz Suisse

Ces informations peuvent également vous intéresser: