PwC

Etude "PwC IPO Watch Europe 2007, Q4" 2007: une année boursière forte en dépit de la crise des marchés financiers

    Zurich (ots) - Avec 801 IPO (Initial Public Offerings), l'Europe peut se prévaloir d'une année boursière 2007 réussie en dépit des incertitudes subsistant sur les marchés financiers. Au quatrième trimestre, le nombre d'introductions a baissé de 21 % par rapport à l'année précédente, mais 2006 avait été une année record. D'octobre à décembre 2007, 227 IPO représentant un volume d'émissions de quelque 29 milliards d'euros ont été effectuées en Europe. Le nombre d'introductions a augmenté de 27 % par rapport au troisième trimestre 2007 (179 IPO). Telles sont les conclusions de l'étude "IPO Watch Europe, Q4 2007" de PricewaterhouseCoopers (PwC). Au quatrième trimestre, la Bourse suisse SWX a enregistré quatre cotations pour un volume d'émission total de 592 millions d'euros. Au cours de cette période, Londres est restée le numéro un incontesté des marchés financiers européens. C'est la Bourse espagnole qui a enregistré les deux plus grosses introductions.

    "L'Europe peut se prévaloir d'une forte année boursière 2007. Pour l'année en cours, nos prévisions sont cependant légèrement plus réservées", déclare Philipp Hofstetter, associé Conseil économique de PricewaterhouseCoopers Suisse. "Etant donné les difficultés du marché du crédit et le ralentissement conjoncturel qui se profile, en particulier aux Etats-Unis, les investisseurs se montrent un peu plus prudents." Et de préciser: "Nous sommes d'avis que les entreprises envisageront à l'avenir davantage l'introduction en bourse comme une alternative au financement par le crédit, plus difficile". En 2007, 801 IPO ont été effectuées en Europe, ce qui représente un recul de 2,2% seulement (18 introductions) par rapport à 2006 qui fut une année record. Pour sa part, le volume d'émission a accusé une baisse de 9 %cent et totalise quelque 80,35 milliards d'euros. D'octobre à décembre 2007, 227 introductions en bourse ont été réalisées en Europe, soit 61 de moins qu'au cours du quatrième trimestre de l'année record 2006. Le volume d'émission a diminué de 17 % pour s'établir aux alentours de 29 milliards d'euros. Par rapport au troisième trimestre 2007 (179 IPO), le nombre de nouvelles cotations a progressé de 27 % et le volume d'émission a doublé.

    SWX: un bilan positif

    En 2007, dix sociétés ont été introduites à la Bourse suisse SWX. Quatre introductions (volume d'émission de 592 millions d'euros) ont été enregistrées d'octobre à décembre 2007. Avec un volume d'émission de 378 millions d'euros, la société d'investissement Gottex Fund Management Holdings Ltd. a constitué la plus grosse IPO sur la SWX au quatrième trimestre. Les autres introductions ont été u-blox Holding AG et Uster Technologies AG dans le secteur principal ainsi que ENR Russia Invest SA dans le segment des sociétés d'investissement.

    Londres: numéro un incontesté

    Au quatrième trimestre également, Londres a conforté sa position de numéro un des marchés financiers européens, avec une part de marché mesurée en termes d'IPO de 35 %, en baisse de 9 % par rapport au troisième trimestre. Au quatrième trimestre, le volume d'émission des 80 introductions sur les bourses londoniennes a atteint près de 9,35 milliards d'euros. Les activités sur l'Alternative Investment Market (AIM) ont elles aussi enregistré une baisse au quatrième trimestre 2007 (54 IPO contre 89 l'année précédente).

    La Bourse espagnole enregistre les introductions les plus importantes

    C'est la Bourse espagnole BME qui a enregistré les deux plus grosses introductions en Europe au quatrième trimestre 2007. Le groupe énergétique Iberdrola Renovables et la société d'investissement Criteria Caixa Corp. ont respectivement contribué au volume d'émission à hauteur de 4 milliards d'euros et de 3,45 milliards d'euros. La troisième plus grosse cotation a été enregistrée par la Bourse de Londres avec l'entreprise industrielle kasakhe Eurasian Natural Resources Company PLC pour un volume de 2,26 milliards d'euros.

    Regain d'attrait pour l'Europe

    Au quatrième trimestre 2007, 49 émetteurs non-européens représentant un volume total de 7,5 milliards d'euros ont opté pour une IPO sur une bourse européenne, ce qui représente une progression de 16 IPO par rapport à la même période de l'année précédente (33 IPO avec un volume total de 4,73 milliards d'euros). Londres et Luxembourg ont la nette préférence des non-Européens. Mais Londres reste incontestablement leur place boursière favorite: Main Market, PSE et AIM ont enregistré au total 36 des introductions non-européennes avec un volume d'émission de près de 6,62 milliards d'euros. Luxembourg est particulièrement appréciée par les sociétés de dépôts indiennes.

    En 2007, 128 émetteurs non-européens ont généré un revenu global de 21,5 milliards d'euros sur une bourse européenne avec leur IPO. "Ce qui correspond à près de 27 % du volume d'émission total", souligne Philipp Hofstetter.

ots Originaltext: PricewaterhouseCoopers AG
Internet: www.presseportal.ch/fr

Contact:
Philipp Hofstetter
Associé, Conseil économique
E-Mail: philipp.hofstetter@ch.pwc.com

Claudia Sauter-Steiger
Public Relations
E-Mail: claudia.sauter@ch.pwc.com



Plus de communiques: PwC

Ces informations peuvent également vous intéresser: