ASIN - Action pour une Suisse indépenda

L'ASIN à propos de la participation de la Suisse à la guerre des pirates

Berne (ots) - Le Conseil fédéral semble avoir perdu la tête L'Action interpartis pour une Suisse indépendante et neutre (ASIN) considère comme grotesque, contraire à la neutralité et lourde de conséquences la décision prise à la majorité par le Conseil fédéral de faire participer des soldats suisses à une opération militaire de l'UE devant a Somalie. Cette décision du Conseil fédéral ouvre la porte aux futurs engagements armés de soldats suisses sous commando étranger n'importe où dans le monde. Cela cache apparemment la velléité véritablement pathologique de certains membres de notre gouvernement de se mettre partout en scène sur le plan international, même si cela les oblige de jeter par-dessus bord la souveraineté et la neutralité suisses. L'ASIN fera tout ce qui est en son pouvoir au Parlement pour mettre le holà à cette impasse déplorable. Au lieu de présenter et pratiquer enfin une stratégie pour faire face aux revendications, attaques et chantages massifs des USA et de l'UE sur la place financière et le secret bancaire suisse, le gouvernement de notre pays compte maintenant envoyer des soldats suisses à l'étranger pour des engagements armés en violant de la sorte de manière flagrante la neutralité et la loi. La décision du Conseil fédéral de faire participer des soldats suisses à l'engagement armé de l'UE contre la piraterie devant la Somalie est encore une fois un saut quantique par rapport à l'intention de départ (déjà absurde) de certains membres du Conseil fédéral de "doter" les bateaux commerciaux suisses de soldats suisses. En effet, l'engagement de combat et de guerre édicté n'a strictement plus rien à voir avec un service d'appui pour des opérations humanitaires (selon l'article 69, alinéa 1 de la Loi sur l'armée). La participation à l'opération militaire "Atalanta" de l'UE représente plutôt un élargissement dramatique des engagements de soldats suisses à l'étranger. Le ministre de la défense allemand a, dans le contexte de la Somalie, lui aussi parlé sans équivoque d'un engagement de combat. Dans l'optique de notre Conseil fédéral, on pourra désormais envoyer les soldats suisses n'importe où dans le monde, même en Afghanistan ou en Irak, pour des engagements de combat et de guerre sous commando étranger. Notre souveraineté et neutralité seront alors complètement sacrifiées. Mais, pour la majorité des membres du Conseil fédéral qui fait les yeux doux à l'UE, ces piliers importants de notre Etat ne sont de toute manière plus qu'un corset désagréable dont elle souhaite se débarrasser. ots Originaltext: ASIN - Action pour une Suisse indépendante Internet: www.presseportal.ch/fr Contact: CN Hans Fehr, directeur ASIN Mobile: +41/79/341'54'57 Werner Gartenmann directeur adjoint ASIN Mobile: +41/79/222'79'73

Ces informations peuvent également vous intéresser: