IMD International

Une étude sur les talents dans le monde des affaires confirme la place dominante de l'Europe du Nord

LAUSANNE, Suisse (ots) - Le World Competitiveness Center de la business school IMD a publié son 2ème Rapport annuel sur les talents mondiaux.

L'Europe du Nord regroupe la plus forte concentration de talents professionnels au monde, selon une importante nouvelle étude sur la capacité des pays à répondre aux besoins des entreprises.

Le Danemark, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Finlande, l'Allemagne et la Belgique figurent tous parmi les 10 premiers du nouveau classement publié par la célèbre business school IMD.

Le Rapport annuel sur les talents mondiaux de l'IMD évalue dans quelle mesure les pays sont capables de développer, attirer et retenir des talents pour les entreprises présentes au sein de leurs économies.

Ce classement est fondé sur des données concernant la compétitivité sur 20 ans, y compris une enquête approfondie auprès de 4 000 cadres dans les 61 pays faisant l'objet de la recherche.

Le Professeur Arturo Bris, Directeur du World Competitiveness Center de l'IMD, qui a réalisé l'enquête, a déclaré: « L'attribut-clé parmi tous les pays les mieux classés est la souplesse. »

« C'est visible dans leur capacité à adopter et façonner des politiques préservant leur vivier de talents ce qui, en fin de compte, fait d'eux des « pays compétitifs en matière de talents ».

« Avec sept pays dans le top 10, la Suède en 11ème position, suivie de l'Irlande et de l'Islande occupant respectivement les 16ème et 17ème places, l'Europe du Nord reste aujourd'hui encore une source importante de talents, et a également la capacité de les attirer. »

La Suisse arrive en tête du classement, tout comme l'année dernière, suivie par le Danemark, le Luxembourg, la Norvège, les Pays-Bas, la Finlande, l'Allemagne, le Canada, la Belgique et Singapour.

Bien que le Danemark ait déjà terminé à la deuxième place en 2014, le Luxembourg occupait l'année dernière la 13ème position, la Norvège se classait 10ème, les Pays-Bas 7ème et la Belgique 17ème.

Plusieurs grandes économies mondiales affichent des résultats décevants, avec les États-Unis à la 14ème place, le Royaume-Uni en 21ème position, la France étant classée 27ème et la Chine continentale, loin derrière, occupe le 40ème rang.

Singapour a remplacé la Malaisie au rang d'économie d'Asie du Sud-Est la mieux équipée pour développer, attirer et conserver les talents. En Amérique latine, le Brésil, l'économie la plus puissante de la région, affiche un déclin concernant toute une série d'indicateurs de performance utilisés.

Le Professeur Bris a déclaré : « Les plus grandes économies réussissent toujours à trouver l'équilibre entre l'encouragement des talents locaux et le recrutement des meilleurs talents venus d'autres pays. »

« Seuls les meilleures peuvent vraiment développer leur vivier de talents en mettant constamment à jour et en affinant les compétences requises pour répondre aux problèmes économiques, socio-politique et autres. »

La recherche se concentre sur trois catégories principales : investissement/développement, attrait et réactivité, qui sont elles-mêmes dérivées d'autres facteurs incluant l'éducation, l'apprentissage, la formation des employés, la fuite des cerveaux, le coût de la vie, la motivation des salariés, la qualité de vie, les compétences linguistiques, la rémunération et les taux d'imposition.

Les catégories principales sont regroupées dans un classement annuel global. De plus, l'évolution de chaque pays concernant les divers aspects est évaluée sur 10 ans, dans le cas présent de 2005 à 2015, afin d'identifier les pays les plus compétitifs en matière de talents.

À propos de l'IMD

Le World Competitiveness Center de l'IMD fait partie de la business school IMD et publie également le classement annuel de la compétitivité internationale. Publié depuis 1989, le IMD World Competitiveness Yearbook (classement annuel de la compétitivité mondiale de l'IMD) est considéré comme le principal rapport annuel sur la compétitivité des pays.

Contact:

Aïcha Besser, +41-21-618-0507 aicha.besser@imd.org



Plus de communiques: IMD International

Ces informations peuvent également vous intéresser: