SVGW

Journée mondiale de l'Eau 2005 - Consommation d'eau: diminution constante

Journée mondiale de l'Eau 2005 - Consommation d'eau: diminution constante
Evolution de la consommation d'eau moyenne (qm) et maximale (qmax) par habitant et jour (I/E x d) de 1945 - 2003. Texte complémentaire par ots. L'utilisation de cette image est pour des buts redactionnels gratuite. Reproduction sous indication de source: "obs/SSIGE".
La Suisse, château d'eau naturel Zurich (ots) - En Suisse, la consommation d'eau est en diminution constante depuis le début des années quatre-vingt. Le pic de consommation de 1976 n'a plus jamais été atteint, pas même durant la canicule de l'année 2003, année durant laquelle la consommation d'eau potable a été jusqu'à 20% supérieure dans certains cas. La tendance générale s'est momentanément inversée durant cette année exceptionnellement chaude, la consommation moyenne s'établissant à 401 litres par habitant et par jour, soit une légère augmentation de 0,5%. En Suisse, la consommation d'eau potable est en constante diminution depuis une trentaine d'années. En 1981, on consommait encore plus de 500 litres par habitant et par jour. Actuellement, la consommation moyenne est de 401 litres par habitant et par jour, soit environ 100 litres de moins. Étant donné la relative sécheresse en 2003, les lacs et les nappes phréatiques ont fourni plus d'eau que les sources, car celles-ci réagissent plus rapidement aux variations météorologiques. Dans les ménages, la consommation d'eau a diminué de 20 litres en vingt ans. Aujourd'hui, elle est de 162 litres seulement par habitant et par jour. L'innovation technologique et la rationalisation structurelle se traduisent également par un recul marqué de la consommation d'eau dans l'industrie. Depuis un siècle déjà, la Société Suisse de l'Industrie du Gaz et des Eaux enregistre l'évolution annuelle de la consommation d'eau en Suisse. Nul besoin de restreindre la consommation d'eau En Suisse, seuls 5% de la quantité totale des précipitations sont soutirés pour les besoins des ménages, de l'industrie et de l'agriculture, notamment aux fins d'irrigation. Si on considère uniquement la production d'eau potable, elle représente 2% seulement des précipitations. Dès lors, l'approvisionnement en eau durant les périodes de sécheresse est en premier lieu une question d'organisation, comme l'a d'ailleurs confirmé la canicule de 2003. La Suisse dispose de réserves d'eau considérables et restreindre la consommation d'eau dans notre pays n'aurait aucun sens, ni du point de vue écologique, ni du point de vue économique. Les effets sur le prix de l'eau La baisse de la consommation d'eau augmente le prix de l'eau. Pourquoi? Parce que, dans la distribution d'eau, la part des frais fixes est beaucoup plus élevée que celle des frais variant en fonction de la consommation. Le capital des distributeurs d'eau est enfoui dans les quelque 53'000 km de conduites souterraines qui constituent leurs réseaux. Ces conduites doivent être entretenues et remplacées, indépendamment de la consommation d'eau. Les coûts d'investissement et de remplacement sont de l'ordre de 600 millions de francs par année. La fiabilité du réseau dépend de ces investissements. Dès lors, si la consommation baisse, il faut prévoir à long terme une majoration des prix de l'eau pour maintenir la capacité de financement des distributeurs. En tout état de cause, l'eau potable est une denrée alimentaire bon marché: 1000 litres ne coûtent en moyenne suisse que Fr. 1.60. 1,08 billion de litres d'eau par an! Les distributeurs d'eau ont distribué en 2003 1,08 milliards de mètres cubes d'eau, soit à peu près l'équivalent du lac de Bienne ou d'un cube d'eau d'un kilomètre de côté. En Suisse, l'eau potable provient des sources (40%), des nappes phréatiques (40%) et des lacs (20%). La qualité des eaux brutes est excellente: près de 40% des eaux brutes ne nécessitent aucun traitement. Les 60% restants ne nécessitent en général qu'un traitement doux ménageant leurs propriétés naturelles. Texte et diagrammes: www.ssige.ch - ssige - médias Pour tout savoir sur l'eau potable Outre le site www.eaupotable.ch qui présente l'eau potable sous tous ses aspects, la Société Suisse de l'Industrie du Gaz et des Eaux (SSIGE) propose également un site sur la qualité de l'eau à l'adresse www.qualitedeleau.ch. Ce site permet d'interroger les caractéristiques de l'eau potable selon le NPA ou le lieu. La participation à cette base de données est facultative, de sorte que tous les distributeurs d'eau n'y sont pas enregistrés. Mais selon la SSIGE, plus de 550 d'entre eux y ont déjà adhéré, représentant ainsi plus de 4,5 millions de consommateurs suisses. ots Originaltext: SSIGE-Sté Suisse de l'Industrie du Gaz et des Eaux Internet: www.presseportal.ch Kontakt: Information eau potable Paul Sicher Grütlistrasse 44 Postfach 2110 CH-8027 Zürich Tel. +41/(0)44/288'33'33 Fax +41/(0)44/202'16'33 E-Mail:p.sicher@svgw.ch Internet: http://www.ssige.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: