scienceindustries

Assemblée générale commémorative de SGCI Chemie Pharma Schweiz - 125 années de progrès grâce à l'innovation

    Bâle (ots) - SGCI Chemie Pharma Schweiz, l'association faîtière de l'industrie chimique et pharmaceutique, célèbre aujourd'hui ses 125 ans d'existence sur le campus Novartis à Bâle. Cet anniversaire est accompagné du slogan "125 ans de progrès grâce à l'innovation". La manifestation met en évidence les conditions de politique économique dont l'industrie chimique et pharmaceutique a besoin pour poursuivre en Suisse ses activités novatrices si fructueuses: outre une protection des brevets exemplaire au plan international, SGCI Chemie Pharma Schweiz exige notamment à ce titre un renforcement de l'enseignement scientifique et technique, dès le début de la scolarisation et jusqu'à l'université. Elle y voit en effet l'unique moyen d'assurer une relève de haute qualité et d'améliorer l'acceptabilité des sciences et des techniques dans la société.

    Dans son allocution présidentielle, Rudolf Wehrli a salué les 125 années de travail consacrées par l'association à améliorer les conditions générales de l'économie en Suisse. L'engagement constant de SGCI Chemie Pharma Schweiz en faveur d'un climat propice à l'innovation a aidé bon nombre de ses entreprises membres à se classer parmi les meilleures du monde dans certaines niches technologiques à forte valeur ajoutée. L'industrie chimique et pharmaceutique occupe aujourd'hui en Suisse plus de 64'000 personnes et exporte pour CHF 63 milliards, contribuant ainsi pour 34% à la valeur totale des exportations de notre pays. La comparaison internationale des conditions cadres importantes aménagées par les Etats, comparaison effectuée l'an dernier par SGCI Chemie Pharma Schweiz, a cependant mis à jour les points faibles actuels et les possibles faiblesses futures du site helvétique. Rudolf Wehrli a vigoureusement plaidé pour un regain de popularité des sciences et techniques au sein de la société moderne et pour un retour en grâce des disciplines scientifiques dans l'enseignement scolaire. Car c'est à la seule condition de redonner aux enfants et aux jeunes le goût des sciences et des techniques, c'est-à-dire des activités créatrices fascinantes liées à la recherche, que l'on pourra conserver dans le futur, a-t-il insisté, toute sa valeur à la devise "le progrès par l'innovation".

    A l'aide de quelques exemples pratiques, la professeur Gisela Lück (titulaire de la chaire de didactique en chimie à l'Université de Bielefeld) a montré comment on peut intéresser les enfants très tôt, de manière ludique, aux phénomènes des sciences naturelles et jeter par là même les bases d'une meilleure acceptabilité sociale des sciences et des techniques.

    En tant que représentant du Gouvernement, le Conseiller fédéral Christoph Blocher a ensuite souligné la contribution irremplaçable de l'industrie chimique et pharmaceutique à la prospérité de la Suisse. Pour assurer sa capacité d'innovation à ce pilier essentiel de l'économie helvétique, M. Blocher a rappelé combien il importe que la Suisse conserve un régime de protection des brevets solide autant qu'exemplaire au plan international, et il s'est prononcé contre l'autorisation des importations parallèles de produits protégés par des brevets.          L'assemblée a encore élu comme nouveaux membres du Comité MM. Gottlieb Keller (F. Hoffmann-La Roche AG), Rolf Nyfeler (Bachem Holding), Stephan B. Tanda (DSM Nutritional Products) et Axel von Wietersheim (Merck Serono International).

    Les allocutions peuvent être téléchargées sous www.sgci.ch ou www.ejpd.admin.ch.

ots Originaltext: SGCI Chemie Pharma Schweiz
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
SGCI Chemie Pharma Schweiz
E-Mail: beat.moser@sgci.ch
Tél.:    +41/44/368'17'20



Plus de communiques: scienceindustries

Ces informations peuvent également vous intéresser: