Bank J. Safra Sarasin AG

euro adhoc: Bank Sarasin + Cie AG
Chiffres commerciaux/Bilan
Résultats annuels 2008 de la Banque Sarasin: Apports nets de fonds record de CHF 14,5 milliards -Bénéfice consolidé de CHF 114,4 millions

-------------------------------------------------------------------------------- Communiqué Adhoc transmis par euro adhoc. L'émetteur est tenu responsable du contenu. -------------------------------------------------------------------------------- bilan de société annuel 26.02.2009 Apports nets de fonds record de CHF 14,5 milliards L´afflux net d´argent frais de CHF 7,3 milliards enregistré au deuxième semestre surpasse encore les résultats des acquisitions de CHF 7,2 milliards obtenus au premier semestre par les conseillers clientèle de la Banque Sarasin. La progression de 30% des apports nets de fonds par rapport à l´exercice précédent témoigne de la grande confiance que les clients existants et nouveaux placent dans le groupe Sarasin en tant que banque privée suisse durable. Les investissements de croissance portent des fruits Durant l´exercice écoulé, la croissance du groupe Sarasin a été soutenue par l´engagement de 122 nouveaux conseillers clientèle de haut niveau. En l´espace d´un an, le nombre de conseillers s´est ainsi accru de 41% à 416 collaborateurs (2007: 294). Ces investissements dans la croissance future de la banque ont déjà porté des fruits en 2008 : le résultat d´acquisition moyen par conseiller a encore progressé de 3% pour s´établir à CHF 40,8 millions francs. (2007: CHF 39,5 millions.). Diminution de 16% à CHF 69,7 milliards des actifs sous gestion en raison de l´évolution défavorable des marchés et des fluctuations des taux de change Le 31.12.2008, les actifs gérés par le groupe Sarasin s´élevaient à CHF 69,7 milliards, un montant inférieur de 16% au chiffre de l´exercice précédent (CHF 83,0 milliards.). Ce recul résulte de moins-values de CHF 19,0 milliards imputables à la mauvaise performance des marchés et d´effets change de CHF 8,8 milliards dus à la fermeté du franc suisse. Recul à CHF 114,4 millions du bénéfice consolidé (2007: 173,5 millions) Le produit d´exploitation ajusté se chiffre à 626,5 millions de francs et n´a reculé que de 5% malgré l´environnement plus difficile. Les charges d´exploitation du groupe Sarasin ont progressé de 11% (chiffre ajusté) pour atteindre CHF 464,7 millions (2007: CHF 417,1 millions). Ce poste a été ajusté afin de contrebalancer les effets non récurrents découlant de la comptabilisation pour la première fois de la participation dans la Bank Zweiplus SA (CHF +50,7 millions) ainsi que des correctifs de valeurs sur les créances sur des banques (CHF -58,2 millions après impôts). En conséquence, le cost income ratio est passé de 65,9% à 77,9% et le rendement des fonds propres a reculé de 16,0% à 9,3% entre 2007 et 2008. Le bénéfice consolidé s´élève à CHF 114,4 millions. Après élimination de tous les effets non récurrents, le bénéfice après impôts se monte à CHF 106,8 millions. (2007: CHF 304,6 millions.). Christoph Ammann, président du conseil d´administration de la Banque Sarasin & Cie SA «Nous avons réalisé un résultat satisfaisant malgré les conditions extrêmement défavorables. La situation du marché restera difficile durant l´exercice 2009, mais les investissements déjà effectués dans le cadre de notre stratégie de croissance ouvriront d´excellentes perspectives à notre banque dès que les marchés se redresseront.» Joachim H. Straehle, CEO de la Banque Sarasin & Cie SA «En 2008, nous ne nous sommes pas laissé détourner de nos objectifs par la crise. Tout comme les investissements consentis dans le renforcement déjà évoqué de nos équipes de conseillers clientèle, le développement de notre réseau de succursales en Suisse, en Europe ainsi qu´au Moyen-Orient et en Asie a soutenu notre croissance comme nous l´espérions. Les apports nets de fonds records de CHF 14,5 milliards soulignent de façon éclatante la qualité de nos conseillers clientèle. Cet apport de nouveaux capitaux stabilise nos affaires même dans un environnement difficile.» Acquisition nette record de nouveaux capitaux Avec un afflux net d´argent frais de CHF 14,5 milliards en 2008, la Banque Sarasin bat son ancien record de 30%. Au premier semestre 2008, les apports de capitaux de CHF 7,2 milliards comprenaient CHF 2 milliards d´avoirs de la clientèle d´AIG Private Bank transférés à la Bank Zweiplus. Les résultats des acquisitions de CHF 7,3 milliards obtenus au deuxième semestre sont d´autant plus impressionnants dans l´environnement actuel du marché. La progression des apports nets de fonds dans les secteurs du private banking et des affaires institutionnelles témoigne du succès de notre recentrage stratégique sur notre métier de base. L´excellent accueil que nos clients et partenaires de distribution réservent à nos produits de placement est également réjouissant : durant l´exercice sous revue, la fortune nette des fonds de placement gérés par le groupe Sarasin a progressé de 1,6 milliard de francs. Capacité bénéficiaire affectée par l´environnement difficile Les redistributions d´actifs effectuées dans les portefeuilles de nos clients, qui ont vendu leurs actions (-12%) et fonds de placement (-23%) au profit d´obligations (+24%), de liquidités et de placement fiduciaires (+25%) ainsi que d´autres instruments (+27%), montrent que les investisseurs sont dans l´incertitude face à cette crise qui paraît sans fin. L´évolution des trois principales sources de revenus de la banque reflète ce sentiment : le résultat des opérations d´intérêts s´est accru de 23% à CHF 128,6 millions, alors que le résultat des opérations de commissions et des prestations de services a reculé de 9% à CHF 399,0 millions en raison de la diminution du volume des transactions (2007: CHF 438,6 millions). Le résultat des opérations de négoce a également fléchi de 9% à CHF 87,8 millions (2007: CHF 95,9 millions). La participation dans la nouvelle Bank Zweiplus active depuis juillet 2008 a été évaluée pour la première fois. En vertu des dispositions applicables (regroupements d´entreprises selon IFRS 3), cette évaluation a abouti à un produit extraordinaire de CHF 50,7 millions représentant la valeur ajoutée créée par le rapprochement. Corrigé de ce produit non récurrent, le poste des autres produits a diminué de près de moitié à CHF 11,2 millions (2007: CHF 23,3 millions). Renforcement ciblé et tourné vers l´avenir des équipes de conseillers clientèle Comme prévu, la Banque Sarasin a engagé 122 chargés de clientèle triés sur le volet. Sur l´ensemble de l´exercice, le nombre des conseillers à la clientèle privée s´est accru de 46% à 371 personnes. L´effectif des équipes chargées des affaires avec les gros investisseurs institutionnels a augmenté de 12% pour atteindre 45 personnes. Environ deux tiers des nouveaux collaborateurs n´ont commencé leur activité chez Sarasin qu´au deuxième semestre 2008. On peut donc s´attendre en 2009 à une poursuite de leurs efforts en matière d´acquisitions et donc de la croissance de la banque. En termes absolus, les effectifs ont été renforcés de façon particulièrement marquée sur les sites suisses avec l´engagement de 69 chargés de clientèle. En Asie et au Moyen-Orient, 26 nouveaux conseillers ont été embauchés. Sur les sites européens, leur nombre a doublé avec le recrutement de 27 personnes supplémentaires. L´évolution des coûts durant l´exercice 2008 reflète la croissance du groupe Durant l´exercice sous revue, l´effectif du personnel a augmenté de 31%, passant de 1 170 à 1 537 collaborateurs, dont 137 sont employés par la Bank Zweiplus. Malgré ce bond, les frais de personnel ajustés n´ont augmenté que de 5% à CHF 324,2 millions. Cette relative stabilité s´explique par la diminution des éléments variables de la rémunération liée au ralentissement de la marche de nos affaires, mais aussi par l´échelonnement sur l´ensemble de l´année de l´entrée en fonctions des nouveaux collaborateurs. En comparaison, les charges d´exploitation se sont accrues davantage, car notre implantation sur de nouveaux sites a entraîné une augmentation des coûts d´infrastructure. L´extension de sites existants et l´intensification de nos activités de prospection des marchés se sont également traduites par une hausse des frais généraux. Simultanément, la banque a mené à bien des projets d´avenir aussi bien en relation avec le développement de la marque que dans le domaine de l´informatique. En tant que fournisseur de services de la Bank Zweiplus, elle a en outre engagé des frais matériels extraordinaires dans les domaines de l´informatique et de la logistique ; ces frais seront compensés par les économies réalisées grâce à la baisse des coûts unitaires dans les services administratifs. Globalement, les charges d´exploitation ajustées ont progressé de 11% à CHF 464,7 millions (2007: CHF 417,1 millions). Les charges d´exploitation moyennes ajustées par collaborateur ont pu être réduites de 6% à 343 300 francs, avant tout grâce à la réduction des éléments variables de la rémunération. Les amortissements sur les immobilisations corporelles et les valeurs immatérielles ont augmenté de 22% à CHF 23,6 millions durant l´exercice. La faillite de la banque d´investissement Lehman Brothers et la nationalisation des banques islandaises ont exigé des correctifs de valeurs uniques de CHF 73,7 millions (CHF 58,2 millions après impôts) sur les créances sur ces banques. Abstraction faite de ces éléments non récurrents, les correctifs de valeurs, provisions et pertes ne s´élèvent qu´à CHF 7,0 millions. Un bilan toujours solide La dotation en fonds propres de la banque est restée stable et se montait à CHF 1,1 milliard le 31.12.2008 (2007 CHF 1,2 milliard). D´une année à l´autre, le ratio de fonds propres a légèrement diminué et se montait à 9,4 % à la fin 2008 (2007 : 10,8%). Le ratio BRI de catégorie 1 (fonds propres de base en pour cent des actifs pondérés du risque) est passé de 17,0% en 2007 à 14,5% à la fin 2008 et demeure donc dans la partie supérieure de la fourchette visée de 12 à 14%. La Banque Sarasin bénéficie d´une sécurité supplémentaire grâce à l´appui de son actionnaire principal Rabobank, dont le rating AAA décerné par les agences de notation Moody´s et Standard & Poor´s atteste une solidité à toute épreuve. Propositions à l´assemblée générale des actionnaires Au lieu de verser l´habituel dividende prélevé sur le bénéfice résultant du bilan, le conseil d´administration proposera à l´assemblée générale du 22 avril 2009 d´émettre des options sur cash ou sur titres (COTO) en combinaison avec une réduction de la valeur nominale des actions. Les actionnaires auront ainsi la possibilité de choisir entre le retrait de nouvelles actions nominatives, la vente en Bourse des options sur cash ou sur titres ou l´encaissement d´une distribution en espèces de 0,65 franc par action nominative B. Sous cette forme, les options sur cash ou sur titres ne sont soumises ni à l´impôt fédéral anticipé, ni à l´impôt sur le revenu frappant les personnes physiques domiciliées en Suisse. Peter E. Merian met à disposition son mandat de membre du conseil d´administration qui se termine à la date de l´assemblée générale du 22 avril 2009, mais restera étroitement lié à la banque. "Au nom du conseil d´administration, j´adresse mes plus vifs remerciements à Peter E. Merian pour ses mérites envers la banque tout au long de ses 21 ans d´activité, dont 11 ans en tant que CEO", a déclaré Christophe Ammann, président du conseil d´administration de Sarasin. Le conseil d´administration proposera à l´assemblée générale l´élection au conseil d´administration de Pim Mol, responsable du Private Banking de Rabobank Nederland, de sorte que Rabobank sera désormais représenté par trois membres sur les sept sièges du conseil d´administration de la Banque Sarasin. Les perspectives pour l´exercice 2009 exigent une poursuite de la focalisation Avec le renforcement diligent de ses équipes de conseillers en 2008, la Banque Sarasin a posé les bases de son succès futur. C´est pourquoi elle compte à nouveau avec une croissance de 10% en 2009 et un afflux d´argent frais correspondant en dépit de l´environnement toujours difficile. L´évolution bénéficiaire à court et à moyen terme est difficilement prévisible dans la situation actuelle des marchés. Sur la base du volume actuel des affaires et dans l´hypothèse d´une stabilisation des marchés, la Banque Sarasin table pour 2009 sur un bénéfice opérationnel ajusté de l´ordre de celui réalisé en 2008. Les mesures de réduction des coûts sont inévitables dans le contexte actuel. La direction a déjà ouvert la voie en renonçant volontairement au versement d´un bonus pour l´exercice 2008. L´entreprise s´astreindra à une gestion des coûts stricte. Certains projets informatiques seront reportés et le portefeuille d´activités sera régulièrement passé en revue. Si la situation continue de se dégrader sensiblement, des réductions de salaire et des frais professionnels sont prévues. S´agissant du développement de l´organisation, la Banque Sarasin se concentrera en 2009 sur un nombre ciblé de projets d´expansion - notamment l´implantation en Autriche, en Pologne et en Inde - et agira avec retenue en ce qui concerne l´engagement de nouveaux chargés de clientèle, le but étant d´obtenir une amélioration qualitative des équipes de conseillers au gré des fluctuations naturelles, sans augmentation de leur effectif. Fin du communiqué euro adhoc -------------------------------------------------------------------------------- ots Originaltext: Bank Sarasin + Cie AG Im Internet recherchierbar: http://www.presseportal.ch Rückfragehinweis: Benedikt Gratzl Head Corporate Communications T.: +41(61) 277 70 88 Benedikt.Gratzl@sarasin.ch Branche: Banques ISIN: CH0002267737 WKN: 872869 Index: SPI Börsen: SWX Swiss Exchange / Marché réglementé

Ces informations peuvent également vous intéresser: