Nagra

Assemblée générale de la Nagra du 12 juin 2007 à Berne - Après la démonstration de faisabilité, la préparation de la sélection du site

    Wettingen/Berne (ots) - L'exercice 2006 a été marqué par l'approbation par le Conseil fédéral de la démonstration de la faisabilité du stockage géologique des déchets radioactifs. Placée sous la direction de l'Office fédéral de l'énergie, la mise au point de la conception générale du plan sectoriel «Dépôts en couches géologiques profondes»  est restée par ailleurs au centre de l'attention. Messieurs Michael Plaschy et Peter Zbinden ont été élus au Conseil d'administration de la Nagra.

    Monsieur Hans Issler, président du Conseil d'administration de la Nagra, a souligné que «l'approbation de la démonstration de la faisabilité du stockage géologique le 28 juin 2006 permettait de démontrer et de reconnaître maintenant officiellement la faisabilité technique du stockage géologique profond de tous les déchets radioactifs en Suisse». Il a déclaré en outre que «des dépôts géologiques profonds peuvent être construits et exploités en Suisse dans le respect de l'environnement. Des études ont montré aussi que les dépôts profonds peuvent avoir des répercussions positives sur l'économie d'une région.»

    L'Assemblée générale a pris connaissance avec satisfaction des progrès réalisés en 2006 dans le domaine du plan sectoriel «Dépôts en couches géologiques profondes». Les futurs sites de dépôts en couches géologiques profondes seront fixés par la Confédération, en collaboration avec les cantons et avec la participation de la population régionale. La Nagra se charge de l'aspect technique.

    Les comptes 2006 affichent un volume d'affaires de 33,8 millions de francs. Après déduction des recettes de prestations à des tiers et de diverses contributions de recherche, 28,9 millions de francs restent à la charge des coopérateurs (informations détaillées sous www.nagra.ch).

    Deux nouveaux membres ont été élus au Conseil d'administration:

-Peter Zbinden, ancien président de direction d'Alptransit Gotthard AG, qui nous fera profiter de son expérience dans la construction souterraine et la réalisation de projets d'infrastructure complexes.

-Dr. Michael Plaschy (EOS), physicien et expert dans le domaine des circuits de combustible nucléaire des systèmes de réacteur, délégué pour les activités nucléaires auprès d'EOS, qui succède à Benoît Revaz.

    Thomas Ernst, nouveau CEO de la Nagra depuis le 1er mai 2007, a déclaré que le plus grand défi consistait maintenant dans la recherche concrète de sites dans le cadre de la procédure du plan sectoriel. «La Nagra, dit-il, prévoit de présenter d'ici quelques années une demande d'autorisation générale pour un dépôt en couches géologiques profondes. Après son approbation par le Conseil fédéral et le Parlement, le peuple suisse aura le dernier mot en votant sur l'autorisation générale.» Pour lui, l'information du public est une tâche capitale: «En 2006, la Nagra n'a cessé de s'engager en faveur du dialogue avec la population. Elle entretient des contacts avec la population, les médias et les politiques en organisant des tournées d'information et en participant à de nombreuses expositions.»

ots Originaltext: Nagra
Internet: www.presseportal.ch/fr

contact:
Dr. Thomas Ernst, CEO
Hans Issler, président du Conseil d'administration
Tel.: +41 56 437 11 11



Plus de communiques: Nagra

Ces informations peuvent également vous intéresser: