hotelleriesuisse

hotelleriesuisse dit Non à «Economie verte» et à «AVSplus»

Berne (ots) - hotelleriesuisse recommande de voter Non à l'initiative populaire fédérale du 25 septembre 2016 «Economie Verte». L'initiative va beaucoup plus loin que le but visé et elle péjorerait massivement la compétitivité de la Suisse. L'association rejette également l'initiative «AVSplus». Elle représenterait une coûteuse extension des prestations versées selon le principe de l'arrosoir.

Un développement durable est d'une importance fondamentale pour l'industrie de l'hébergement. La démarche doit tendre à concilier performance économique et responsabilité sociale et environnementale. L'initiative populaire «Pour une économie fondée sur une gestion efficiente des ressources (Economie verte)» va toutefois trop loin. Pour atteindre son but, qui est de réduire la consommation d'énergie et de matières premières de deux tiers jusqu'en 2050, des mesures très restrictives devraient être prises. Celles-ci conduiraient à une surréglementation, à une hausse des prix et au développement de nouvelles barrières commerciales freinant la concurrence ainsi qu'à des distorsions du marché. Aussi hotelleriesuisse rejette catégoriquement cette initiative.

L'économie est consciente qu'il est dans l'intérêt de tous d'adopter un comportement durable et de réagir en conséquence en mettant en place des solutions volontaires et adaptées au marché. En tant qu'association, hotelleriesuisse s'emploie activement à soutenir ses membres dans le domaine du développement durable en proposant des solutions praticables, telles que des cours pour éviter le gaspillage alimentaire, le programme d'encouragement pour une aération des cuisines efficace ou la catégorie de spécialisation «Sustainable living» dans la classification suisse des hôtels.

L'initiative «AVSplus» n'est pas finançable

Le Conseil fédéral estime à 4,1 milliards de francs par an les coûts d'une acceptation de l'initiative AVSplus, laquelle demande de relever de 10% les rentes AVS et d'augmenter les cotisations pour financer la hausse. Aujourd'hui, les personnes avec des rentes AVS peu élevées bénéficient de prestations complémentaires. Si les rentes AVS devaient augmenter, il faudrait couper dans les prestations complémentaires. Les revenus les plus bas ne recevraient donc pas de rentes plus élevées. De plus, l'initiative ne résout pas l'énorme problème de financement structurel engendré par l'évolution démographique. Pour toutes ces raisons, hotelleriesuisse recommande de voter Non.

Plus de sécurité pour le tourisme

La révision de la loi sur le renseignement règle les activités, le mandat et le contrôle du Service de renseignement. Elle a pour objectif d'accroître la sécurité en Suisse en recourant à des moyens techniques modernes. Compte tenu des situations de menaces, tout ce qui rend la Suisse plus sûre profite au tourisme. La nouvelle loi y contribue. C'est pourquoi hotelleriesuisse recommande ici de voter Oui.

Contact:

Media Relations
Téléphone: 031 370 41 40, e-mail: media@hotelleriesuisse.ch


Ces informations peuvent également vous intéresser: