Intrum Justitia AG

Tops et flops sur le marché des débiteurs en Suisse - nouvelle étude d Intrum Justitia: Radar 2014 - l'endettement en Suisse

Radar 2014 - commandez!

Schwerzenbach (ots) - Principal prestataire de services d'informations économiques et de recouvrement en Suisse, Intrum Justitia publie chaque année des données statistiques sur l'endettement en Suisse.

Record alarmant pour les moins de 30 ans

L'étude Radar 2014 analyse la situation des particuliers en matière d'endettement et dresse un constat aussi inédit qu'alarmant: la classe d'âge 25-29 ans représente et de loin la catégorie de personnes exposée aux risques d'endettement les plus élevés, et qui vont croissant.

Les personnes célibataires et les familles monoparentales sont exposées à un risque d'endettement nettement plus important que les familles ou les couples. L'étude montre par ailleurs qu'une bonne formation constitue un rempart contre l'endettement et que les fréquents déménagements vont souvent de pair avec les problèmes financiers.

Comparaison entre cantons et entre villes suisses

Dans la comparaison entre villes, Fribourg, La Chaux-de-Fonds et Thoune figurent aux premiers rangs avec un risque d'endettement supérieur à la moyenne.

Quant aux villes de Genève et de Neuchâtel, elles affichent une amélioration significative par rapport à l'année 2012. Il est frappant de constater que le risque d'endettement est beaucoup plus élevé chez les citadins que chez les personnes vivant dans la grande agglomération ou à la campagne.

Au niveau des cantons, ce sont ceux de Glaris, de Fribourg, de Soleure et de Berne qui figurent en haut de la liste négative tandis que ceux de Vaud, du Jura, de Nidwald et de Lucerne se situent à l'autre extrémité où ils se distinguent par un risque d'endettement inférieur à la moyenne.

Pierre d'achoppement: les factures de mobile

Dans son «coup de projecteur» sur l'endettement des jeunes, l'étude Radar montre que les femmes contractent le plus souvent des dettes dans le domaine de la santé, et les hommes dans le commerce électronique (achats en ligne).

Dans le domaine des télécommunications, les créances en souffrance atteignent un montant maximal chez les jeunes âgés de 18 à 25 ans avec un niveau moyen de CHF 730.-. Si une poursuite est engagée, elle aboutit 2 fois sur 3 à une saisie et, dans 40% des cas, la procédure donne lieu à l'établissement d'un acte de défaut de biens. Néanmoins, l'étude révèle que les jeunes adultes remboursent leurs dettes beaucoup plus rapidement que les personnes des tranches d'âge supérieures.

A propos d'Intrum Justitia

Intrum Justitia est le principal prestataire de services d'informations économiques et de recouvrement en Suisse et en Europe. Membre de l'Association Suisse des Sociétés Fiduciaires de recouvrement (VSI), Intrum Justitia exerce son activité depuis plus de 40 ans. Avec un effectif de 200 personnes, elle traite actuellement plus de 1,8 million de dossiers de recouvrement dans les secteurs les plus divers et son pool de données est à la base de plus de 32 millions de décisions de crédit par an. La vaste expérience qu'elle a engrangée dans le domaine des paiements est mise au service de plus de 6000 clients dans tout le pays et permet aussi de réaliser des études à grande échelle qui peuvent être mises à la disposition de la population suisse.

Contact:

Jaël Fuchs, Marketing & Communication, Intrum Justitia SA
Eschenstrasse 12, 8603 Schwerzenbach
Ligne directe: + 41 44 806 85 23
Mobile: +41 76 325 15 45
E-mail: ja.fuchs@intrum.com
www.intrum.com/radar



Plus de communiques: Intrum Justitia AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: