VSG / ASIG

Un test le confirme: voiture à gaz naturel, aussi sûre que les véhicules conventionnels

    Arlesheim (ots) - Une collision frontale dans une Opel Zafira propulsée au gaz naturel n'est pas plus dangereuse qu'avec un véhicule du même type fonctionnant au diesel ou à l'essence. Tel est le résultat d'un crash test conduit par le club automobile allemand ADAC, avec la participation du Touring Club Suisse (TCS). Le véhicule à gaz testé a obtenu quatre étoiles sur un maximum de cinq dans la notation Euro NCAP.

    Ce test neutre confirme les informations données par les distributeurs suisses de gaz naturel : les véhicules à gaz naturel équipés conformément aux directives en vigueur sont sûrs. L'ensemble du système de gaz naturel n'a pas été endommagé par un impact à 64 km/h. Les quatre bombonnes disposées dans le fond du véhicule de part et d'autre de l'axe arrière ont été parfaitement protégées par un robuste berceau métallique. Le système de conduites dans la zone d'impact est aussi sorti totalement indemne de la collision. Toutes les conduites ont la souplesse nécessaire pour ne pas être endommagés en cas de collision.

    Le système de conduites est resté parfaitement étanche

    Un examen d'étanchéité à l'azote réalisé après la collision frontale a montré que toutes les conduites et les raccords sont restés étanches grâce à l'activation de vannes électromagnétiques. Le réducteur de pression est aussi resté intact, malgré la déformation due au déplacement du bloc moteur.

    Pas de risque d'explosion en cas d'incendie

    Les dispositifs de sécurité du système de gaz naturel ont aussi fonctionné conformément aux prescriptions lorsque les testeurs de l'ADAC ont simulé un incendie à la suite de l'impact. Après une poignée de minutes, les fusibles thermiques se sont activés et le gaz a pu s'échapper et se consumer d'une manière contrôlée. A aucun moment il n'y a eu risque d'explosion.

    Les mannequins à bord du véhicule à gaz naturel ont subi un choc supérieur du fait du surpoids du véhicule, ce qui explique pourquoi la version de base ressort du test avec un point supplémentaire pour ce qui est de la sécurité des passagers en cas de collision frontale.

    Plus de 1000 véhicules à gaz naturel roulent actuellement sur les routes de Suisse. Ils disposent d'une cinquantaine de stations de remplissage, et le réseau est en constante expansion. Le gaz naturel est un carburant propre: il n'émet pas de particules de suie et d'autres polluants et moins de CO2 que l'essence et le diesel. Le biogaz présente même un bilan neutre du point de vue du CO2.

    Détails et vidéo sous www.adac.de (en langue allemande)         Rubrique Tests, Crash-Tests, Crashtest Erdgasauto

La société gazmobile sa a comme objectif d'introduire sur le marché suisse et de positionner de façon uniformisée sur le plan national le gaz naturel et le biogaz comme carburant. Les tâches principales de gazmobile sa sont la prospection coordonnée du marché dans l'ensemble du pays ainsi que le soutien technique, notamment lors de l'extension et la densification de l'infrastructure des stations de remplissage. Cette société vise également à créer des conditions favorables pour l'exploitation de véhicules à gaz naturel afin de rendre leur utilisation plus attrayante et d'élargir l'offre en véhicules.

ots Originaltext: ASIG
Internet: www.presseportal.ch/fr/

Contact:
Ralph Tschopp
responsable technique
gazmobile sa
Untertalweg 32
Case postale 360
4144 Arlesheim
Tél.         +41/61/706'33'00
E-Mail:    ralph.tschopp@gasmobil-ag.ch
Internet: http://www.vehiculeagaz.ch  http://www.gaz-naturel.ch



Plus de communiques: VSG / ASIG

Ces informations peuvent également vous intéresser: