Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Une révision « technique » qui offre une certaine latitude L'avenir doit nous apporter une AVS plus performante

    Bern (ots) - L'Union syndicale suisse (USS) salue la 11e révision « technique » de l'AVS proposée par le Conseil fédéral. À ce sujet, elle a eu un entretien détaillé et de qualité avec le conseiller fédéral Didier Burkhalter. Mais cette révision « technique », anticipée à juste titre, ne pourra rapidement aboutir que si les fossoyeurs de l'AVS ne la mettent pas à nouveau en danger en resservant leurs plats réchauffés : le relèvement, inutile, de l'âge de la retraite et des mécanismes destinés à baisser les rentes. Il appartient désormais au conseiller fédéral Burkhalter d'appeler ses propres rangs à la raison.

    Cette révision « technique » crée une certaine latitude pour préparer la 12e révision de l'AVS. L'AVS est en bonne santé. Les chiffres présentés depuis des années par l'USS à son sujet sont enfin arrivés au niveau des autorités, qui les acceptent. De ce fait, on dispose de suffisamment de temps pour trouver, pour une future AVS performante, des solutions solides et soignées ainsi que reposant sur le soutien le plus large possible ; cela, en prévoyant entre autres des rentes qui permettent de vivre. Aujourd'hui en effet, nombreuses sont les rentes de vieillesse trop basses. L'USS s'occupe actuellement de cette anomalie. Elle élabore actuellement un modèle appelé « AVSplus », qui prévoira des compléments à l'AVS nécessaires de toute urgence et conçus en fonction du dernier revenu.

Contact: Rolf Zimmermann (079 756 89 50), premier secrétaire de l'USS, et Peter Lauener (079 650 12 34), responsable de la communication et porte-parole de l'USS, se tiennent à votre disposition pour tout complément d'information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: