Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Le chômage continue à augmenter et ...le Parlement en punit les victimes !

    Bern (ots) - Les derniers chiffres du Secrétariat d'État à l'économie (SECO) montrent que le chômage poursuit son escalade. En novembre 2009, il a augmenté de 0,2 % pour passer désormais à 4,2 %. Et pres-que 230 000 personnes sont désormais à la recherche d'un emploi. Or, que font, précisément maintenant, les politiques de notre pays? Ils veulent punir les victimes, c'est-à-dire les chômeurs et chômeuses, et non les coupables ! Que de perversité ! L'actuel débat au sujet de la révision de la loi sur l'assurance-chômage en fait la démonstration quasiment magistrale. Que le Parlement fédéral entende réduire aussi drastiquement la protection sociale contre le chô-mage, principalement en ce qui concerne celles et ceux qui sont le plus touchés par la crise : les jeu-nes et les chômeurs et chômeuses de longue durée, c'est le monde à l'envers, un vrai scandale ! Ce-la, alors que, sur toutes les décisions visant à promouvoir l'emploi, ce même Parlement freine à mort. L'Union syndicale suisse (USS) va continuer à lutter pour une politique conjoncturelle active. Elle combattra énergiquement le démantèlement social de l'assurance-chômage.

Contact: Ewald Ackermann, rédacteur de l'USS (031 377 01 09), se tient à votre disposition pour tout complément d'information.



Plus de communiques: Schweizerischer Gewerkschaftsbund SGB

Ces informations peuvent également vous intéresser: