MIGROS BANK

Hausse sensible du résultat de la Banque Migros au premier semestre 2010

Zürich (ots) - La Banque Migros continue d'enregistrer une évolution très réjouissante des affaires: au premier semestre 2010, ses revenus ont nettement augmenté, à savoir de 8,1%, tandis que ses charges d'exploitation ont diminué de 6,6%, surtout grâce à l'introduction de la nouvelle plateforme informatique. Cela a permis d'augmenter notablement le résultat d'exploitation, de 22,7% à CHF 142 mio. Principale source de rendement de la Banque Migros, les opérations d'intérêts affichent une croissance constante. Le résultat a augmenté de 3,5% à CHF 232 mio. au premier semestre 2010, le taux de croissance de 3,0% enregistré pendant la même période de l'année précédente ayant été légèrement dépassé. Le volume hypothécaire s'est ainsi accru de CHF 550 mio. à CHF 25,5 mrd (+ 2,2%) par rapport à fin 2009. Les directives d'octroi en vigueur, toujours axées sur la prudence, sont strictement respectées, également en ce qui concerne les nouveaux prêts hypothécaires. Les taux hypothécaires de la Banque Migros ont diminué pour atteindre de nouveaux planchers historiques durant la période sous revue: la rémunération des hypothèques à taux fixe de deux ans est de 1,10% actuellement, alors que celles des hypothèques à cinq et à dix ans sont tombées respectivement à 1,92% et 2,75%. L'offensive sur les prix menée pour le crédit privé a fait grimper la demande dans ce secteur. Le taux d'intérêt du crédit privé en ligne a été ramené de 8,5% à 5,9% à fin mars 2010, ce qui fait de la Banque Migros le leader en matière de prix et cela, avec une bonne longueur d'avance sur la concurrence. Cette mesure devrait permettre à la Banque Migros d'élargir considérablement sa part de marché, qui est de quelque 10% à l'heure actuelle. Les opérations de commission ont souffert de la situation boursière toujours incertaine. Leur résultat a toutefois légèrement augmenté de 2,2% à CHF 37 mio. Le résultat des opérations de négoce a grimpé de CHF 12 mio. à CHF 22 mio. et a ainsi retrouvé le niveau de l'exercice 2007. La Banque Migros totalise un produit opérationnel en hausse de 8,1% à CHF 295 mio. Côté coûts, la nouvelle plateforme informatique adoptée début novembre 2009 a permis de réaliser de notables économies. Les charges d'exploitation ont pu être diminuées de CHF 16 mio. à CHF 50 mio. Les amortissements se sont toutefois accrus de CHF 8 mio. à CHF 17 mio. en raison des investissements nécessaires dans cette nouvelle plateforme IT. La hausse des charges de personnel de CHF 7 mio. à CHF 86 mio. est due pour une large part aux postes temporaires requis pour la réalisation et le traitement ultérieur de la migration informatique, auxquels se sont ajoutés les nouveaux postes créés en raison de l'expansion du nombre des succursales. En 2010, la Banque Migros a ouvert de nouvelles succursales à Wohlen et à Martigny. Sept nouvelles implantations sont d'ores et déjà prévues. Les sites de Bulle, Genève-La Praille et La Chaux-de-Fonds pourront probablement débuter leur exploitation avant la fin de l'année. Les effectifs en équivalents plein temps représentaient 1344 postes à mi-2010 (contre 1290 à fin 2009), dont 76 apprentis. Le bénéfice brut a augmenté de 24,8% à CHF 160 mio. durant les six premiers mois de l'exercice 2010. Le résultat d'exploitation qui inclut, outre les charges fiscales, des amortissements plus élevés, présente également une croissance à deux chiffres significative de 22,7% à CHF 142 mio. Le cost/income ratio a pu être ramené de 56,6% à 51,7%. La situation de risque de la Banque Migros est très confortable. Grâce à la politique de risque prudente, un montant net de moins de CHF 100'000 a dû être affecté aux pertes et provisions au premier semestre 2010. Comptes du 1er semestre 2010 En CHF mio 30.06.2010 30.06.2009 Opérations d'intérêts 231,9 224,1 3,5% Opérations de commissions 36,7 35,9 2,2% Résultat des opérations de négoce 22,5 10,3 117,9% Autres résultats ordinaires 4,1 2,7 51,3% Total du produit d'exploitation 295,2 273,0 8,1% Charges de personnel 86,1 79,4 8,4% Autres charges d'exploitation 49,5 65,7 -24,7% Total des charges d'exploitation 135,6 145,2 -6,6% Bénéfice brut 159,6 127,9 24,8% Cost/income ratio 51,7% 56,6% Résultat d'exploitation 142,4 116,1 22,7% En CHF mio. 30.06.2010 31.12.2009 Total du bilan 32 535 32 686 -0,5% Prêts hypothécaires 25 516 24 966 2.2% Fonds de la clientèle 25 465 25 493 -0,1% Dépôts de la clientèle 10 967 11 341 -3,3% Unités de personnel (UP) 1344 1290 4,2% Contact: Peter Lämmli, Chief Financial Officer, téléphone: 044 839 81 72 E-mail: peter.laemmli@banquemigros.ch A propos de la Banque Migros: Avec 770 000 clients et un total de bilan de 33 milliards de francs, la Banque Migros fait partie des principales banques de Suisse. Elle se caractérise par des conditions avantageuses. Elle emploie quelque 1300 collaborateurs à plein temps et dispose d'un réseau de 58 succursales en Suisse. Le bénéfice brut réalisé en 2009 s'élevait à 254 millions de francs. La Banque Migros est une filiale à 100% de la Fédération des Coopératives Migros.

Ces informations peuvent également vous intéresser: