ATCE Agence tunisienne de communication

Discours du Président Zine El Abidine Ben Ali à l'ouverture de la 2è phase du SMSI à Tunis

La société du savoir exige la solidarité internationale

    Tunis (ots) - Le Président de la République tunisienne, Zine El Abidine Ben Ali, a ouvert, mercredi 16 novembre 2005, la 2e phase du Sommet Mondial sur la Société de l'Information (SMSI). En présence du Secrétaire Général des Nations Unies, M. Kofi Annan, de nombreux chefs d'Etat et de gouvernement venus du monde entier, il a souligné que "le fossé numérique est un fossé de développement avant d'être un fossé technologique". Le Président Ben Ali a émis le voeu que le Sommet de Tunis soit celui "des solutions" et a lancé un appel à la solidarité internationale pour "garantir à tous les peuples l'opportunité d'accéder aux technologies de la communication".

    Plus de 23'000 participants sont réunis, provenant de 173 pays, à Tunis pour la deuxième phase du SMSI dont la 1ère phase s'était déroulée à Genève, en décembre 2003. La Tunisie est à l'origine de cette initiative, prise en 1998, et destinée principalement à réduire le fossé numérique entre les pays du nord et et les pays du sud. Une résolution avait été adoptée, à l'unanimité, par les Nations Unies en décembre 2002 consacrant la tenue du SMSI, en deux phases.

    "Notre rencontre, aujourd'hui, est en quelque sorte un Sommet du "village planétaire" engendré par les nouvelles réalités virtuelles et dont les réseaux ont été construits et les composantes ont été reliées au moyen des technologies de l'information et de la communication" a relevé le Président Ben Ali dans son discours inaugural, ajoutant: "Nous sommes fermement convaincus de l'importance de la construction de la société du savoir et de la communication pour assurer un avenir meilleur à l'humanité tout entière."

    La réduction du fossé numérique "est tributaire de l'adoption d'une approche solidaire efficace, à l'échelle internationale, en vue de l'éradication de la pauvreté et la construction de la justice, de la confiance réciproque et de la coopération constructive entre tous les Etats." Les défis et les enjeux abordés à Tunis commandent d'adopter "une nouvelle approche en matière de coopération internationale."

    Le Président tunisien a affirmé son attachement à la construction d'une société qui garantisse à l'individu le droit à l'information, à la fluidité de la circulation des donnés et à l'échange des connaissances, "sans obstacles ni entraves", tout en soulignant la nécessité de définir "des normes éthiques universelles". Il a évoqué la réforme en cours en Tunisie pour l'extension du champ des libertés individuelles et publiques, la consécration de l'exercice démocratique et la protection des droits de l'Homme.

    "L'édification de la société de l'information et de la communication constitue un volet essentiel de notre approche en matière de développement intégral, tant nous nous attachons à consolider les fondements de l'économie du savoir et de l'intelligence, en tant que facteur essentiel d'accélération du rythme de la croissance et du développement."

ots Originaltext: ATCE Agence tunisienne de communication extérieure
Internet:              www.presseportal.ch/fr

Contact:
Philippe Amez-Droz
Manager AZconsulting
Relations Publiques, Genève
Tél.         +41/22/786'76'86
Fax          +41/22/786'76'87
E-Mail:    az@azconsulting.ch
Internet: http://www.azconsulting.ch



Plus de communiques: ATCE Agence tunisienne de communication

Ces informations peuvent également vous intéresser: