economiesuisse

economiesuisse - Transport aérien : essentiel pour l'économie suisse

Zurich (ots) - Le développement favorable de l'économie suisse, très imbriquée avec l'étranger, passe par une intégration forte dans le réseau aérien international. La branche du transport aérien, qui est en croissance, garantit en outre de nombreux emplois en Suisse. economiesuisse s'oppose aux entraves mises par l'Etat au développement des infrastructures aéroportuaires. A l'heure actuelle, diverses initiatives visant à restreindre le trafic aérien sont en discussion dans le canton Zurich. Au-delà de la réduction ou du plafonnement du nombre des mouvements aériens, elles prévoient une prolongation des heures d'interdiction des vols de nuit. Selon les prévisions, la branche du transport aérien connaîtra ces prochaines années une croissance supérieure à la croissance mondiale. Ces initiatives compromettraient donc la participation de l'aviation suisse à cet essor. Mais l'économie appuie les efforts de l'industrie aéronautique en vue de réduire le bruit des avions. Selon les experts, les obstacles d'ordre politique posés au développement de l'aéroport de Zurich se traduiraient inévitablement par un redimensionnement des activités de transport qui le pénaliserait vis-à-vis de ses concurrents étrangers. Les liaisons aériennes intercontinentales, particulièrement importantes, s'en trouveraient sensiblement entravées et en partie remises en question par une pause nocturne prolongée. A côté des aéroports de Genève et de Bâle, l'aéroport de Zurich - en tant que hub secondaire - et ses liaisons intercontinentales jouent un rôle décisif pour l'économie suisse. Les liaisons directes avec des centres d'importance mondiale revêtent une grande importance pour les entreprises implantées en Suisse et pour le tourisme. L'économie suisse dépend d'une offre de transport de personnes et de fret au niveau mondial. En effet, 35 % des touristes arrivent en Suisse par avion. De plus, quelque 100 000 emplois dépendent uniquement de l'aéroport de Zurich. La disparition de cette fonction de plaque tournante du fait d'un plafonnement des mouvements aurait des conséquences négatives majeures en termes de création de valeur et d'emploi, qui toucherait l'ensemble du pays. Pour toutes questions : Gregor Kündig Téléphone : 044 421 35 30 E-mail : gregor.kuendig@economiesuisse.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: