economiesuisse

economiesuisse - OMC – Des progrès sont urgents dans le cycle de Doha

Zurich (ots) - economiesuisse favorable à l’aboutissement du cycle de Doha economiesuisse invite le Conseil fédéral et la délégation suisse aux négociations à apporter une contribution résolue à l’aboutissement du cycle de Doha et à faire valoir jusqu’au bout les intérêts de l’économie suisse (suppression des obstacles au commerce dans le domaine des biens industriels, poursuite de la libéralisation du commerce des services). Bien que les négociations de Genève soient actuellement bloquées, l’économie suisse continue de soutenir le multilatéralisme dans le cadre de l’OMC. Pour notre économie et nos entreprises, la conclusion des négociations et la mise en oeuvre de nouvelles règles libérales sont d’une grande importance. Le cycle de Doha, et avec lui l’Organisation mondiale du commerce (OMC), affrontent une phase critique. Les antagonismes sont grands entre les principaux acteurs (UE, Etats-Unis, pays émergents, exportateurs et importateurs de produits agricoles) dans les domaines de l’agriculture et des biens industriels, et personne n'est actuellement prêt à faire des concessions. Les négociations devraient s’achever à la fin de cette année pour être sous toit avant l'expiration de l'autorisation de négociation du président américain à mi-2007. Si cette échéance n'était pas respectée, il faudrait s'attendre soit à ce que les négociations se prolongent, durant des années peut-être, soit à ce qu’elles s’enlisent définitivement. Ce serait un mauvais signal pour le commerce mondial et pour les entreprises exerçant leur activité à l’échelle internationale. Les coûts économiques globaux d’un échec seraient énormes. Il est donc décisif qu’une percée puisse s’opérer concrètement dans les négociations d'ici à fin juillet. Pour toutes questions : Gregor Kündig Téléphone : 044 421 35 35 gregor.kuendig@economiesuisse.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: