Interpharma

Le marché des médicaments en mouvement, exportations en augmentation

Bâle (ots) - La libéralisation des canaux de distribution, le nouveau modèle de remboursement des médicaments sous ordonnance, ainsi que les négociations de baisse des prix des médicaments après l'échéance du brevets sont échus ont maintenu le marché pharmaceutique en mouvement. Dans l'année 2001, le chiffre d'affaires en prix de fabrique s'est élevé à 3.4 milliards de francs. L'année passée, les membres d'Interpharma Novartis, Roche et Serono ont dépensé trois milliards de francs en Suisse pour la recherche et le développement, ce qui représente 43% de leurs investissements globaux en recherche et développement, cependant que, par rapport aux ventes mondiales en médicaments des trois firmes citées, le chiffre d'affaires réalisé en Suisse n'était que de 1.2%, soit 507 millions de francs. Les sociétés pharmaceutiques suisses ont exporté pour environ 28 milliards de francs et ainsi généré un excédent d'exportations de 14 milliards de francs. La croissance des exportations, qui est de 26 %, fait une fois de plus apparaître que l'industrie pharmaceutique constitue le moteur de l'économie suisse. Le "Petit livre jaune" de Pharma Information, remis à jour, est l'ouvrage statistique standard qui résume les chiffres concernant le marché pharmaceutique suisse. La 9e édition très maniable, au format de poche, également, contient à nouveau de nombreuses données intéressantes et relève les tendances de cette branche. Compte tenu des différentes marges de vente dans les canaux de distribution, du passage, récemment survenu, au nouveau modèle de rétribution pour les médicaments remboursables, ainsi que de nombreuses baisses de prix pour les médicaments tombés dans le domaine public, des comparaisons d'une année à l'autre sont souvent difficiles. Pour obtenir des données fiables sur l'évolution du marché, on peut donc seulement utiliser les chiffres qui reposent sur les ventes enregistrées à la production (prix de fabrique, prix ex factory, prix à la production). De la sorte, la croissance du marché en 2001 a été de 8.5%, atteignant 3.4 milliards de francs, les ventes de médicaments génériques ont augmenté de 21.6% à 101 millions de francs. Seul un tiers des médicaments a été (partiellement) financé par les caisses maladie. Parmi les 2'499 médicaments remboursables par les caisses maladie, 80% (1'997) ne sont disponibles que contre ordonnance (Rx). Sur le chiffre d'affaires global (au prix de fabrique), les médicaments sous ordonnance ont participé à raison de 77%. En valeur, environ un quart des médicaments sous ordonnance (664 millions de francs) a été dispensé par des médecins disposant d'une pharmacie dans leur cabinet (médecins dispensants). Le chiffre d'affaires avec les médicaments fabriqués au moyen du génie génétique - 63 produits, dont 8 vaccins - a augmenté de 23.3% à 159 millions de francs (au prix de fabrique). Les principaux domaines d'application de ces produits ont été les troubles de l'hématopoïèse et les tumeurs. ots Originaltext: Interpharma Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Thomas Cueni secrétaire général d'Interpharma Petersgraben 35 Case postale 4003 Bâle Tél. +41/61/264'34'34 Fax +41/61/264'34'35 mailto:info@interpharma.ch Internet: http://www.interpharma.ch

Plus de communiques: Interpharma

Ces informations peuvent également vous intéresser: