CdT-Swisscoalition

Les oeuvres d'entraide exigent plus d'engagement dans la lutte contre la pauvreté

      Berne (ots) - La Communauté de travail des oeuvres d'entraide
demande au Conseil fédéral de s'engager davantage pour la réalisation
des objectifs du Millénaire lors de sa prochaine retraite sur la
politique extérieure de la Suisse la semaine prochaine.

    La Suisse est pour l'instant restée en retrait des discussions internationales sur la manière de diminuer de moitié la pauvreté d'ici à 2015. Selon les oeuvres d'entraide, dans la perspective du Sommet spécial de l'ONU de septembre prochain, le Conseil fédéral devrait prendre exemple sur d'autres pays européens et augmenter substantiellement son aide publique au développement. "Tous sont en effet unanimes pour reconnaître que les objectifs du Millénaire ne seront jamais atteints au rythme où vont les choses" précise Bastienne Joerchel.

    Pour Peter Niggli, directeur de la Communauté de travail, le Conseil fédéral aurait manqué l'occasion de participer activement au débat ayant lieu au niveau international. A la place, il tenterait d'atteindre les 0,4% du PNB consacrés à la coopération au développement par des artifices statistiques.

    M. Niggli exige du Conseil fédéral de reprendre l'objectif proposé par l'UE et le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan et faire passer son aide au développement de 0,56% du PNB jusqu'en 2010 à 0,7% jusqu'en 2015.

    Avec une action de cartes postales, les oeuvres d'entraide Pain pour le prochain et Action de Carême demandent au conseiller fédéral Joseph Deiss de s'engager pour plus d'aide publique au développement, pour une diminution de la dette des pays pauvres et pour des règles commerciales qui atténuent la pauvreté plutôt que de l'accentuer.

    A l'occasion d'une retraite consacrée à la politique extérieure, le Conseil fédéral discutera de la contribution de la Suisse aux objectifs du Millénaire. Le but est la diminution de moitié du nombre de personnes vivant dans l'extrême pauvreté et d'améliorer massivement la santé, l'éducation et l'accès à l'eau potable, jusqu'en 2015.     Dossier de presse: www.swisscoalition.ch/politique

ots Originaltext: CdT-Swisscoalition
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
Bastienne Joerchel
Tel.: +41/21/612'00'95
E-Mail: +41/79/445'94'87



Plus de communiques: CdT-Swisscoalition

Ces informations peuvent également vous intéresser: