CdT-Swisscoalition

Conférence de l'ONU sur le commerce et le développement: Opposées au Conseil fédéral, les oeuvres d'entraide revendiquent une Cnuced forte et indépendante

    Berne (ots) - La Communauté de travail des oeuvres d'entraide demande au Conseil fédéral de revenir sur sa position et de s'engager pour un renforcement de la Cnuced. Il est important que des organisations proches des pays en développement et indépendantes de la Banque mondiale, de l'OMC et du Fonds monétaire international se prononcent sur les questions de politique économique mondiale et participent aux décisions.

    Le principal enjeu de la Cnuced XI sera " de savoir qui  peut s'exprimer et décider sur les questions de politique économique mondiale ", explique Peter Niggli, directeur de la Communauté de travail à Berne. A Sao Paolo, les pays industrialisés veulent transformer la Cnuced en une "sous-organisation de l'OMC et la soumettre aux dogmes économiques des institutions de Bretton Woods". Mais une organisation compétente au sein de l'ONU est nécessaire pour opposer " une voix critique au diktat économique du FMI  et de la Banque mondiale ", précise Peter Niggli.

    Comme les autres pays industrialisés, la Suisse souhaite aussi limiter la Cnuced à des activités d'assistance technique, déclare Bastienne Joerchel de la Communauté de travail. Au nom des oeuvres d'entraide, elle demande au Conseil fédéral de revoir sa position et de s'engager à Sao Paolo pour une Cnuced forte et indépendante. De plus le Conseil fédéral devrait encourager les pays en développement à élaborer de manière souveraine leurs propres politiques de développement.

ots Originaltext: Communauté de travail des oeuvres d'entraide
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Bastienne Joerchel
Tél. +41/21/612'00'95 ou 079/445'94'87



Plus de communiques: CdT-Swisscoalition

Ces informations peuvent également vous intéresser: