CdT-Swisscoalition

Les organisations dÂ’entraide suisses critiquent le G8

    Berne (ots) - A la veille du Sommet du G8 Ă  Evian, la CommunautĂ© de travail Swissaid, Action de CarĂŞme, Pain pour le prochain, Helvetas, Caritas et Eper partage les rĂ©ticences Ă©mises Ă  lÂ’encontre du G8 par les groupements altermondialistes.

    "Les pays du G8 ne sont aucunement lĂ©gitimĂ© Ă  assurer un rĂ´le de directoire du monde!" a lancĂ© Bastienne Joerchel au nom des organisations dÂ’entraide Ă  Berne. Il faut refuser la politique de libĂ©ralisation permanente encouragĂ©e depuis plus de dix ans par le G7, puis par le G8, car cette politique se fait sur le dos des plus petits pays et des nations les plus dĂ©munies de la planète.

    Dans leurs communiquĂ©s, les pays du G8 aiment Ă  parler des "chances de la mondialisation". Mais quand on regarde la rĂ©alitĂ© en face, on sÂ’aperçoit quÂ’il sÂ’agit dÂ’abord de leurs propres chances et que les promesses faites aux pays en dĂ©veloppement sont souvent pure rhĂ©torique.

    Les oeuvres d'entraide invitent le Conseil fĂ©dĂ©ral Ă  sÂ’engager comme il convient pour un renforcement de lÂ’ONU. Il doit en particulier ne pas mĂ©nager ses efforts pour revaloriser le rĂ´le de cette organisation dans lÂ’Ă©conomie, lÂ’environnement et les questions sociales et politiques. Il faut combattre Ă©nergiquement les tendances visant Ă  faire du G8 – rĂ©seau finalement dominĂ© par les Etats-Unis – le centre dÂ’un système de gouvernance mondial. "Un ordre mondial dont la teneur serait dĂ©cidĂ©e par les seules grandes puissances est inacceptable pour les Etats plus faibles et plus petits, quÂ’ils soient riches ou pauvres", a lancĂ© Bastienne Joerchel.

ots Originaltext: Communauté de Travail
Internet: www.newsaktuell.ch

Kontakt:
Bastienne Joerchel
Tel.      +41/21/612'00'95
Mobile: +41/79/445'94'87



Plus de communiques: CdT-Swisscoalition

Ces informations peuvent également vous intéresser: