CdT-Swisscoalition

La Fondation Suisse solidaire à passé le cap des lamentations

Berne (ots) - La Communauté de travail Swissaid / Action de carême / Pain pour le prochain / Helvetas / Caritas salue la décision du Conseil des Etats concernant les réserves d'or et la Fondation Suisse solidaire. Le Conseil des Etats a réussi, par un travail politique remarquable, à ramener la Fondation Suisse solidaire parmi les vivants. L'initiative sur l'utilisation des réserves d'or, lancée par l'UDC, y a contribué fortement. En créant la Fondation, la Suisse investit dans une société égalitaire, et ainsi dans le futur du monde et de notre pays. La décision du Conseil des Etats se distingue par trois points importants : - Premièrement, l'unité avec laquelle le compromis sur l'utilisation de l'or et la loi sur la Fondation ont transité par le Conseil des Etats. Jusqu'à maintenant, la Fondation avait toujours été soit déclarée morte, soit portée aux nues par un enthousiasme débordant de la part de quelques éditorialistes ou partis politiques. - Deuxièmement, une retenue intelligente : Le Conseil des Etats a renoncé à formuler de nouvelles propositions et de nouveaux buts. Nous avons vécu ça durant les quatre dernières années au cours desquelles l'idée de la Fondation a été malmenée. Chaque semaine, quelqu'un inventait quelque chose de nouveau : soit tout l'or pour les enfants, soit pour l'éradication d'épidémies, soit pour le CICR, soit pour l'AVS, ou soit encore pour rien du tout ! - Troisièmement, la fin de la peur. Jusqu'à présent, la peur a marqué toutes les confrontations autour de la Fondation. La peur devant Blocher, la peur de perdre une autre votation populaire, la peur d'apparaître comme un quémandeur aux yeux d'un arrière-pays de mauvaise humeur. La peur de perdre deux fois a permis ce nouveau tournant. Sans Fondation et sans alternative raisonnable à l'initiative de l'UDC sur la répartition de l'or, on aurait pu se donner battu d'avance. Dans ce sens, c'est paradoxalement l'initiative de l'UDC qui a mis fin aux temps des hésitations et des temporisations, et qui peut être saluée comme une bonne raison pour la réalisation de la Fondation Suisse solidaire. ots Originaltext: Arbeitsgemeinschaft der Hilfswerke Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Peter Niggli, tél. +41 31 390 30 93 ou mobile +41 79 262 69 27 Arbeitsgemeinschaft der Hilfswerke Monbijoustrasse 3 Case postale 3001 Berne Internet: www.swisscoalition.ch [ 023 ]

Ces informations peuvent également vous intéresser: