Société suisse de la sclérose en plaques

Symposium SEP "State of the Art 2007": La phase chronique de la sclérose en plaques

Prof. Achim Gass, Basel, Prof. Jürg Kesslring, Valens, Dr. Alexandra Kutzelnigg, Wien, Prof. Ludwig Kappos, Basel, Prof. Rebecca Spirig, Basel, Prof. Norbert Goebels, Zürich, Vera Rentsch, Zürich, Bernd Anderseck, Valens (de gauche à droite ). Texte complémentaire par ots. L''utilisation de cette image... plus

    - Indication: Des images peuvent être téléchargées sous:
        http://www.presseportal.ch/fr/story.htx?firmaid=100001937 -

    Lucerne (ots) -  Le 9éme  symposium "State of the Art" s'est déroulé le samedi 27 janvier 2007 au Centre des Congrès de Lucerne en présence de spécialistes SEP européens de renommée. Quelque 150 neurologues en exercice ainsi que des professionnels d'autres domaines ayant trait à la SEP ont participé à ce congrès. Le point fort de cette rencontre était la phase chronique de la sclérose en plaques. Ce  symposium de la Société suisse de la sclérose en plaques était dirigé par le Prof. Jürg Kesselring de Valens et le Prof. Ludwig Kappos de Bâle.

    Le symposium State of the Art sur la sclérose en plaques a eu lieu pour la 9ème fois au Centre des Congrès de Lucerne. Des neurologues et autres spécialistes du domaine médical se sont rencontrés à l'occasion de cette manifestation organisée par la Société SEP afin de s'informer sur les dernières connaissances en matière de SEP.

    Le thème principal de ce symposium conduit par les Professeurs Jürg Kesselring et Ludwig Kappos portait cette année sur la phase chronique de la SEP. Les nouvelles connaissances en matière de pathologie et de diagnostic de la phase chronique de la SEP ont fait l'objet de plusieurs exposés. L'état actuel des mesures thérapeutiques, qui, pour les formes chronique ou secondaire-progressive offrent bien moins de possibilités que pour la forme à poussées, a aussi été présenté. Cette différence est probablement due au fait que, dans la phase chronique, le système nerveux joue un rôle plus faible, ou du moins différent, dans le déclenchement de la maladie. Cela laisse supposer que d'autres principes thérapeutiques seraient également indiqués, par exemple les médicaments neuro-protecteurs (qui protègent les cellules nerveuses). Une étude internationale débutera dans le courant de l'année 2007 avec un antagoniste AMPA ayant une action neuro-protectrice.

    Des développements, concernant l'accompagnement aux soins journaliers des personnes atteintes, sont également à signaler: la Société suisse de la sclérose en plaques va créer une fondation " MS Care ". " MS Care " offrira un accompagnement aux soins dans tous les aspects importants. Cette fondation ne sera pas orientée sur le profit et travaillera de façon neutre et indépendante. Un objectif principal résidera dans l'amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes dans le sens de "l'empowerment". Prof. R. Spirig de l'Institut für Plegewissenschaften (Institut of Nursing Science) de Bâle soutient "MS Care" du point de vue scientifique afin d'assurer la qualité à long terme.

    Dans la seconde partie du symposium, les thèmes pratiques suivants ont été abordés en petits groupes interactifs: évaluation et traitement de la fatigue pathologique due à la SEP, examens IRM inhabituels ou difficiles à diagnostiquer, progrès dans le traitement symptomatique de la spasticité et des troubles de la vessie. Finalement, les indications et les mesures de prudence pour l'utilisation d'un médicament disponible probablement encore cette année en Suisse, le "Natalizumab", ont également été traitées.

    Un résumé en anglais des exposés sont disponibles sur     http://www.ms-state-of-the-art.ch/program.html

    Société suisse de la sclérose en plaques www.sclerose-en-plaques.ch

    Quelque 10 000 personnes sont atteintes de sclérose en plaques (SEP) en Suisse. Cette maladie chronique du système nerveux central, encore incurable à ce jour, provoque des inflammations qui attaquent les gaines protectrices des nerfs et les fibres nerveuses. Il peut en résulter différents handicaps tels que troubles visuels ou paralysies. Chaque fonction du corps peut être affectée. La SEP frappe en principe les jeunes adultes entre 20 et 40 ans, dont deux tiers de femmes.

    Le 9ème symposium "State of the Art" a été soutenu par sanofi-aventis, Schering (Suisse) SA, Biogen-Dompé SA et Serono Pharma Suisse.

ots Originaltext: Société suisse de la sclérose en plaques
Internet: www.presseportal.ch

Contact:
Annemarie Bürgi, Relations publiques
Société suisse de la sclérose en plaques
Tél.:    +41/43/444'43'34
Mobile: +41/79/785'05'57
E-Mail: abuergi@multiplesklerose.ch

Patricia Monin, Responsable des relations publiques
Société suisse de la sclérose en plaques
Tél.:    +41/43/444'43'30
Mobile: +41/76'303'37'33
E-Mail: pmonin@multiplesklerose.ch



Plus de communiques: Société suisse de la sclérose en plaques

Ces informations peuvent également vous intéresser: