Département fédéral de l'économie

Interdiction des farines d'origine animale

    Berne (ots) - L'Office vétérinaire fédéral (OVF) propose au Conseil fédéral l'interdiction d'utiliser les farines d'origine animale et certaines graisses animales spécifiques dans les aliments pour animaux de rente. C'est la découverte de cas d'ESB chez des vaches nées après le renforcement des mesures dans le domaine des aliments pour animaux en mai 1996 et certaines données scientifiques qui ont poussé l'OVF à faire cette proposition. Les nouvelles mesures devraient permettre d'accélérer l'éradication de l'ESB. La protection des consommateurs ne nécessite pas de mesures supplémentaires.

    L'Office vétérinaire fédéral (OVF) a réuni des spécialistes et des représentants des milieux concernés pour faire le point de la situation de l'ESB. Aux termes de leurs discussions, les participants sont arrivés à la conclusion qu'il faudrait prendre une mesure préventive supplémentaire, à savoir interdire l'utilisation de farines d'origine animale dans l'alimentation de tous les animaux de rente. Il est prévu d'étendre cette interdiction aux graisses animales extraites des déchets animaux et qui sont utilisées non seulement à des fins techniques, mais aussi comme compléments aux aliments pour animaux. Le but de ces mesures est d'accélérer l'éradication de l'ESB. L'Office vétérinaire fédéral proposera au Conseil fédéral une modification de l'ordonnance sur les épizooties à cette fin. Les détails de l'application pratique des nouvelles mesures et leurs conséquences devront encore être analysés avec les experts et les milieux concernés. Diverses questions touchant, entre autres, le moment de la mise en vigueur, l'importation et le financement doivent encore être éclaircies.

ots Originaltext: Office vétérinaire fédéral (OVF)
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Heinz K. Müller, secteur Communication, tél. +41 31 323 85 68.



Plus de communiques: Département fédéral de l'économie

Ces informations peuvent également vous intéresser: