Office fédéral de l'agriculture

Engrais à base de corne: premières autorisations individuelles

Berne (ots) - Après examen des demandes qui lui ont été soumises et en accord avec les autres offices fédéraux concernés, l'Office fédéral de l'agriculture a accordé douze autorisations individuelles pour des engrais contenant des matières à base de corne. Certains engrais contenant des matières premières d'origine animale déterminées peuvent ainsi être commercialisés pour la première fois depuis l'interdiction de facto du 1er janvier 2001. En relation avec la lutte contre la maladie des bovins ESB et avec l'interdiction d'utiliser les farines animales dans l'alimentation du bétail, des mesures préventives ont également été prises pour les engrais: depuis le 1er janvier 2001, on n'admet plus les types d'engrais contenant des matières premières d'origine animale déterminées, telles que la farine de viande, la farine d'os, la poudre de cornes et d'onglons. La commercialisation de tels produits n'est donc de facto plus possible. De iure, les intéressés ont cependant la possibilité de demander l'autorisation de certains produits. Les demandes doivent être accompagnées d'un dossier détaillé justifiant l'innocivité des matières d'origine animale utilisées. Si le résultat de l'examen du dossier par les instances compétentes, c'est-à-dire l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG), l'Office vétérinaire fédéral (OVF) et l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) est favorable, le produit concerné peut être commercialisé en vertu d'une autorisation individuelle. L'entreprise Hauert + Co., Grossaffoltern, a eu recours à cette possibilité; l'OFAG a délivré une autorisation individuelle pour douze de ses produits à base de corne. Toute une série d'engrais traditionnels, utilisés notamment dans l'horticulture professionnelle et dans les jardins familiaux, sont ainsi de nouveau disponibles. ots Originaltext: Office fédéral de l'agriculture OFAG Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Jürg Jordi, section Information, tél. +41 31 322 81 28. Office fédéral de l'agriculture, Service de presse et d'information.

Ces informations peuvent également vous intéresser: