Office fédéral de l'agriculture

Mise à l'enquête de l'AOC "Tête de Moine, Fromage de Bellelay"

    Berne (ots) - L'Office fédéral de l'agriculture publie aujourd'hui la demande d'enregistrement de l'appellation d'origine contrôlée (AOC) "Tête de Moine " dans la Feuille officielle suisse du commerce. C'est l'interprofession Tête de Moine, Fromage de Bellelay qui a demandé la protection de cette dénomination.

    Les moines de l'ordre des Prémontrés sont à l'origine de ce fromage. La première utilisation du terme " Bellelay " en relation avec ce fromage remonte à 1570 dans une lettre que l'abbé de Bellelay de l'époque adresse au prince-évêque de Bâle. La Tête de Moine est un fromage produit à partir de lait cru provenant de vaches nourries dans les pâturages des régions de montagne et d'estivage. Avec des arômes de champignons et de foin coupé, la Tête de Moine se caractérise par sa petite forme et la consistance de sa pâte qui se prête au raclage. Elle développe son plein arôme après 8 mois d'affinage en cave humide. Elle est aujourd'hui produite dans la zone de montagne des districts de Moutier, Courtelary, Porrentruy et des Franches-Montagnes.

    De nombreux produits agro-alimentaires suisses sont réputés et portent des noms traditionnels. Il n'est pas rare de trouver des imitations qui usurpent ces noms. Cette situation nuit à la fois aux consommateurs, qui ne peuvent plus distinguer l'original de la copie, et aux producteurs, qui voient d'autres usurper la réputation de leurs produits.

    Le registre des appellations d'origine et des indications géographiques permet de protéger les noms géographiques ou traditionnels désignant des produits agricoles (autres que le vin) dont l'identité et les principales caractéristiques sont déterminées par leur origine. L'utilisation d'un nom protégé est réservée aux producteurs de l'aire géographique définie qui respectent un cahier des charges précis. La publication des demandes d'enregistrement est soumise à une enquête publique. Toute personne justifiant d'un intérêt ainsi que les cantons peuvent s'opposer à l'enregistrement pendant un délai de trois mois.

ots Originaltext: Office fédéral de l'agriculture OFAG
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Frédéric Brand, section promotion de la qualité et des ventes,
tél. +41 31 322 26 29.

Office fédéral de l'agriculture, Service de presse et d'information



Plus de communiques: Office fédéral de l'agriculture

Ces informations peuvent également vous intéresser: