Admin. féd. des contributions

Mieux définir le commerce professionnel de titres

Berne (ots) - Le Conseil fédéral vient d'accepter la recommandation du Conseiller aux États Maximilian Reimann (UDC/AG); cette recommandation vise notamment à clarifier la distinction entre "investisseur particulier" et "négociant en valeurs mobilières". Actuellement, c'est le fisc qui détermine à quel moment un investisseur particulier est à considérer comme un négociant professionnel de titres. Or, un certain flou juridique entoure encore la question de savoir si on a affaire à un commerce professionnel de titres ou si on a affaire à des gains en capital réalisés sur des éléments de la fortune privée (auquel cas ces gains sont exempts d'impôt). Cette situation a conduit Monsieur Reimann à recommander au Conseil fédéral de définir des critères précis permettant de trancher cette question. Dans sa déclaration, le Conseil fédéral propose d'apporter un changement à la loi; les discussions y relatives vont être menées dans le cadre de la consultation sur la deuxième réforme de l'imposition des sociétés. ots Originaltext: Adm. fédérale des contributions (AFC) Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Niklaus Sommerer, Adm. fédérale des contributions, tél. +41 31 322 73 69 Département fédéral des finances DFF Communication CH-3003 Berne tél. +41 31 322 60 33 fax +41 31 323 38 52 E-Mail: info@gs-efd.admin.ch Internet: www.dff.admin.ch

Ces informations peuvent également vous intéresser: