Office féd. de la statistique

(ots) Les chiffres d'affaires du commerce de détail en août 2000/ Progression de 4,4%

    Neuchâtel (ots) - D'après les relevés de l'Office fédéral de la statistique (OFS), les chiffres d'affaires nominaux du commerce de détail ont, pour l'ensemble des entreprises recensées, progressé de 4,4% en août 2000 par rapport à un an auparavant. Cela correspond à une hausse de 1,6% en termes réels (corrigée de l'inflation). Les chiffres d'affaires nominaux avaient reculé de 1,1% en juillet 2000 et progressé de 4,8% en août 1999.

    Comme pendant le mois précédent, les chiffres d'affaires n'ont pas évolué de la même manière dans les trois groupes principaux. Ils ont progressé de 4,5% dans le groupe «produits alimentaires, boissons et tabacs», et diminué de 3,6% dans le groupe «habillement et textiles». On relève une progression de 7,0% dans l'ensemble des autres branches.

    Calculés en termes réels sur la base de l'indice suisse des prix à la consommation, les chiffres d'affaires ont progressé de 1,6%. Ils ont augmenté de 2,3% pour les produits alimentaires, les boissons et les tabacs, mais reculé de 3,2% pour l'habillement et les textiles. Dans l'ensemble des autres branches, ils ont progressé de 2,2%. La différence importante à noter dans ce groupe entre les chiffres d'affaires nominaux et réels résulte essentiellement de la forte progression annuelle des prix des combustibles et des carburants liquides.

    Hausse des chiffres d'affaires pour la plupart des produits alimentaires et des biens de consommation durables

    Dans le groupe «produits alimentaires, boissons et tabacs», les fruits et les légumes affichent la plus forte progression (+11%), suivis de la viande et de la charcuterie (+10%). A l'inverse, on enregistre une légère baisse des chiffres d'affaires pour le lait et les produits laitiers (-1,2%). Les chiffres d'affaires des tabacs (-1,5%) continuent de reculer, mais à un rythme moins soutenu que pendant les deux mois précédents.

    Les chiffres d'affaires des combustibles et des carburants liquides ont progressé de 47% pendant le mois sous revue, suite aux importantes hausses de prix intervenues dans ce secteur.

    Comme en juillet 2000, l'évolution des chiffres d'affaires a été négative pour l'habillement et les textiles. Les baisses de chiffres d'affaires les plus importantes concernent la confection pour dames et fillettes (-10%) et pour hommes et garçons (-9%). Apparemment, le temps estival qui a régné en août n'a pas incité les consommateurs à renouveler leur garde-robe pour l'automne.

    Dans le secteur non alimentaire, on relève des hausses importantes des chiffres d'affaires pour les machines de bureau (+28%) et les articles de sport (+15%). L'horlogerie et la bijouterie (+12%), l'ameublement (+8%) et les ustensiles de cuisine et de ménage (+8%) présentent également des hausses supérieures à la moyenne. A l'inverse, le groupe «articles en cristal et en verre» a connu une chute assez importante de ses chiffres d'affaires (-5,5%).

    L'évolution depuis le début de l'année est dans l'ensemble positive

    En termes nominaux, les chiffres d'affaires cumulés se sont accrus globalement de 2,6% de janvier à août. Ils ont connu une hausse de 2,2% pour les produits alimentaires, les boissons et les tabacs, de 0,7% pour l'habillement et de 3,9% dans l'ensemble des autres branches.

    En termes réels, les chiffres d'affaires ont reculé de 0,1% par rapport à un an auparavant. Ils ont progressé de 0,7% pour les produits alimentaires, les boissons et les tabacs, et de 0,3% pour l'habillement et les textiles. Ils ont en revanche reculé de 1,4% dans l'ensemble des autres branches.

ots Originaltext: Office fédéral de la statistique
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Service d'information, Peter Ryser, OFS, section des prix et de la
consommation, tél. +41 32 713 68 00 Hans-Peter Herrmann, OFS, section
des prix et de la consommation, tél. +41 32 713 68 33.
Vous trouverez d'autres informations sur le site Internet de l'OFS à
l'adresse http://www.statistique.admin.ch.
[ 018 ]



Plus de communiques: Office féd. de la statistique

Ces informations peuvent également vous intéresser: