Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Gothard: itinéraires d'évitement pour voitures et poids lourds

    Berne (ots) - Suite à l'accident d'hier, le tunnel routier du Saint-Gothard restera fermé durant les prochaines semaines. Pour l'heure, il est impossible de dire quand il sera rouvert. Le trafic sera d'abord dévié sur le Grand-Saint-Bernard, le Simplon et le San Bernardino (A13). Les voitures pourront en outre emprunter le col du Saint-Gothard. Les chemins de fer ont élargi leur offre.

    La fermeture du tunnel routier du Saint-Gothard a d'importantes répercussions pour l'ensemble des réseaux suisse et européen des transports. En effet, en temps normal, pas moins de 18'700 véhicules l'empruntent chaque jour. Suite à l'accident, les voitures seront déviées notamment par les cols alpins. Outre le Simplon, le Gothard sera, le cas échéant, ouvert au trafic cet hiver: pour l'heure, on évalue les conditions pour ouvrir cette route durant l'hiver. Pour le trafic lourd, ce sont avant tout les itinéraires du San Bernardino (A13), du Simplon et du Grand-Saint-Bernard qui entrent en considération. Ils seront signalés à temps au trafic en transit (panneaux à messages variables sur l'A2).

    Il semble d'ores et déjà qu'il sera difficile de satisfaire toute la demande de transport marchandises et voyageurs au moyen des infrastructures actuelles. Heureusement, les chemins de fer ont réagi rapidement en mettant à disposition de nouvelles offres. Ainsi, les CFF ont repris le chargement des automobiles entre Göschenen et Airolo. Les voitures pourront aussi passer par le Lötschberg/Simplon avec le BLS. Cargo CFF, RAlpin et Hupac ont également élargi leur offre de chaussée roulante pour les camions, ce qui permettra le transport de 200 véhicules supplémentaires par jour à travers le Lötschberg/Simplon.

    Pour l'heure, il est difficile de dire combien de temps le tunnel du Saint-Gothard restera fermé. L'étendue des dégâts ne sera vraisemblablement pas connue avant lundi. On sait seulement avec certitude que la voûte du tunnel s'est effondrée sur une longueur de 200 mètres.

    Le DETEC a institué ce matin une cellule de crise dirigée par le secrétaire général, M. Hans Werder. Elle coordonnera les mesures nécessaires  à court terme concernant la régulation et l'information du trafic. Elle étudiera aussi si des mesures supplémentaires (infrastructures, véhicules) sont nécessaires en matière de sécurité des tunnels. Elle se fondra sur le rapport de la task force adopté en 2000.

ots Originaltext: DETEC
Internet: www.newsaktuell.ch

Contact:
Michael Gehrken
responsable de l'information OFROU
Tél. +41 31 324 14 91

Margrith Hanselmann
sous-directrice OFT
Tél. +41 31 322 57 04

DETEC Département fédéral de l'environnement, des transports,
de l'énergie et de la communication
Service de presse et  d'information



Plus de communiques: Dép. féd. enviro., transp., énerg., comm

Ces informations peuvent également vous intéresser: