Département fédéral de l'intérieur

(ots) Indice suisse des prix à la consommation en octobre 2000
1,9% de renchérissement annuel

La hausse des prix devrait atteindre 1,8% en moyenne annuelle pour l'an 2000 Neuchâtel (ots) - Selon les calculs de l'Office fédéral de la statistique (OFS), l'indice suisse des prix à la consommation a fléchi de 0,3% en octobre 2000 par rapport au mois précédent; il se situe maintenant à 101,2 points (mai 2000 = 100). En rythme annuel, le renchérissement atteint 1,9%, contre 2,3% en septembre 2000 et 1,2% en octobre 1999. Si l'on ne tenait pas compte du mazout ni de l'essence, le renchérissement annuel n'atteindrait que 0,4%. Baisse des prix du mazout... Le recul de l'indice pendant le mois sous revue résulte principalement de la baisse de l'indice du groupe logement et énergie (-1,0%), due elle-même à un fléchissement des prix du mazout (le jour de référence du relevé était le 2 octobre). Ont aussi accusé une baisse par rapport au relevé précédent les indices des groupes communications (-0,5%), alimentation et boissons non alcoolisées (-0,3%) et transports (-0,2%). Les indices des groupes restaurants et hôtels (+0,2%) et santé (+0,1%) ont par contre enregistré une hausse. Les six autres groupes de biens et de services n'ont pas fait l'objet d'un relevé pendant le mois sous revue. ... et donc des produits importés Toujours selon l'Office fédéral de la statistique, le niveau des prix par rapport au mois précédent est resté stable pour les produits indigènes, alors qu'il a marqué un recul de 1,0% pour les produits importés, par suite notamment de la baisse des prix des produits pétroliers. En rythme annuel, les produits du pays ont augmenté de 0,6% en moyenne, les produits importés de 5,8%. Evolution détaillée des prix en octobre 2000 Dans le groupe logement et énergie, les prix du mazout ont diminué de 7,5% par rapport à septembre 2000, mais sont restés supérieurs de 62,0% à leur niveau de l'année précédente. Les tarifs du gaz ont en revanche augmenté. La baisse des tarifs des communications téléphoniques avec l'étranger a entraîné le recul de l'indice du groupe communications. Dans le groupe alimentation et boissons non alcoolisées, les baisses l'ont emporté sur les hausses. La plupart des variétés de fruits et légumes de même que la volaille se sont vendues meilleur marché. Le café en grains et les pains spéciaux, principalement, ont renchéri. Dans le groupe transports, le recul de l'indice est dû à la baisse des tarifs des vols de ligne et à celle des prix de l'essence. Les prix des carburants ont fléchi de 0,4% par rapport au mois précédent , mais sont restés supérieurs de 12,5% à leur niveau de l'année précédente. Les prix de vente des voitures neuves ont légèrement augmenté. L'accroissement de l'indice du groupe restaurants et hôtels résulte principalement d'une légère augmentation des prix des repas et boissons dans les restaurants et cafés. La baisse des prix des nuitées dans les hôtels a quelque peu atténué cette progression. Le léger relèvement des prix des prestations dentaires et des médicaments explique la hausse de l'indice du groupe santé. Prévisions concernant le renchérissement 2000/2001 Renchérissement attendu de 1,8% en 2000 Selon l'OFS, le taux d'inflation annuel moyen pourrait se monter à 1,8% en 2000. Sans les produits pétroliers (mazout, carburants), le taux de renchérissement pourrait atteindre 0,6% en moyenne annuelle. En décembre 2000, le renchérissement par rapport à décembre de l'année précédente devrait être de 2,1%. Renchérissement prévu de 1,9% en 2001 Le taux d'inflation annuel moyen en 2001 pourrait être proche de 1,9% selon l'OFS. Le maintien de la croissance économique, le niveau toujours élevé des prix des produits pétroliers, la répercussion de la hausse des taux hypothécaires sur les loyers et la hausse de la TVA (+0,1 point au 1er janvier 2001) exerceront notamment une pression à la hausse sur le niveau des prix en 2001. Le renchérissement sera cependant encore freiné par le renforcement de la concurrence (ex. télécommunications, agriculture, transports). La forte volatilité des prix des produits pétroliers constituera une source d'incertitude en 2001. Raccordement mathématique aux anciennes séries de l'indice Les anciennes séries de l'indice, raccordées mathématiquement à la nouvelle série, donnent pour octobre 2000 un indice de 107,4 points sur la base de mai 1993=100, de 148,6 points sur la base de décembre 1982=100, de 185,3 points sur la base de septembre 1977=100 et de 312,5 points sur la base de septembre 1966=100. ots Originaltext: Office fédéral de la statistique OFS Internet: www.newsaktuell.ch Contact: Gilbert Vez, OFS, Section des prix et de la consommation, tél. +41 32 713 69 00, Reto Weber, OFS, Section des prix et de la consommation, tél. +41 32 713 64 45. Vous trouverez d'autres informations sur le site Internet de l'OFS à l'adresse http://www.statistique.admin.ch.

Ces informations peuvent également vous intéresser: