Service de communication de l'EPER

EPER: A l'étranger, les catastrophes oubliées

    Lausanne  (ots) - L'EPER, l'oeuvre d'entraide des Eglises protestantes de Suisse a enregistré des dons pour un montant 17 mios de francs en 2003. Les dons libres sont restés stables. Un recul a été enregistré dans le domaine de l'aide d'urgence alors que l'année 2003 a été marquée par des catastrophes oubliées. En Afrique des millions de personnes et en particulier des enfants ont souffert de la famine, de la guerre et de la violence. L'EPER s'engage pour les victimes de ces drames oubliés.

    Même si la grave catastrophe de Darfour focalise l'intérêt des médias,, il est rare que ceux-ci relatent les grandes famines qui frappent plusieurs régions d'Afrique. Toutefois, l'EPER continue de s'engager dans ces pays où se déroulent des drames silencieux.

    Au Zimbabwe, où règne une grave crise politico-économique, elle a développé des projets d'aide d'urgence liés au travail en faveur de la paix. Des vivres et des semences ont été distribués à des familles particulièrement pauvres. Parallèlement, des initiatives visant à renforcer la paix ont été soutenues auprès de la population civile. Dans la Corne de l'Afrique, en particulier en Ethiopie où 11 millions de personnes ont souffert de la sécheresse, l'EPER a soutenu un programme "Food for work". Dans ce cadre, des routes ont pu être reconstruites et les travailleurs ont reçu des vivres en échange. Au total, l'EPER a engagé 24,73 mios de francs pour le travail de projets à l'étranger et l'aide d'urgence.

    En Suisse, l'asile en point de mire

    2003 a été une année de consolidation. Sur le plan suisse, l'EPER s'est concentrée sur l'intégration des personnes migrantes ainsi que sur le conseil juridique pour les requérants d'asile. Les discussions tendues autour de l'asile ont montré à quel point ce travail est important. L'EPER s'appuie sur une longue expérience dans le domaine du travail auprès des réfugiés et s'engage pour que la précarité de cette population ne serve pas la propagande xénophobe. Au total 15 mios de francs ont été engagés pour le travail de l'EPER en Suisse.

    Au niveau du bilan, les charges totales s'élèvent à 45,83 mios de francs et ont été couvertes par les entrées. 3,82 mios de francs supplémentaires permettront de financer des projets qui se déroulent au-delà du cadre annuel. Les comptes bouclent avec un excédent de recettes de 238'455 francs. Les legs s'élèvent à 3, 91 mios, soit un montant semblable à l'année précédente. Avec 3, 24 mios de francs, les frais de communication ont légèrement baissé. Sur le plan de l'administration centrale, les coûts ont également baissé à 2,85 mios de francs.

    EPER Communication

    Le rapport annuel peut être commandé auprès de l'EPER, Communication Tél. 021 613 40 70, e-mail eper@hekseper.ch

Le texte ci-dessus peut être téléchargé sur le site www.eper.ch, rubrique ACTUALITES-News

ots Originaltext: EPER
Internet: www.newsaktuell.ch/f

Contact:
Tél.      +41/21/613'40'70
E-Mail: eper@hekseper.ch



Ces informations peuvent également vous intéresser: