BAK Bundesamt für Kultur

WSIS, Genève, 10.-12. décembre 2003: HELLOWORLD Project - Une contribution culturelle au sommet mondial pour une société de l'information

      Berne (ots) - Du 10 au 12 décembre à Genève, la Suisse abritera le
sommet mondial sur la société de l'information (World Summit on the
Information Society, WSIS). Le sommet offre à la Suisse, dans le
cadre de son appartenance à l'ONU, l'occasion de fournir une
contribution à l'essor de cette société. Le dialogue global consacré
aux problèmes de développement liés au fossé numérique, les chances
et les dangers d'internet et des nouveaux médias et les questions de
politique culturelle seront les thèmes de ces rencontres. Outre les
gouvernements, l'ensemble des organisations compétentes de l'ONU, la
société civile et le secteur privé prennent part aux travaux
préparatoires de ce sommet. Il s'ouvrira en décembre sous la
présidence de M. Pascal Couchepin, président de la Confédération. La
délégation suisse, présidée par le Conseiller fédéral M. Moritz
Leuenberger est composée de représentants de l'Office fédéral de la
communication (OFCOM, office responsable), de la Direction du
développement et de la coopération (DDC), le secrétariat d'État à
l'économie (Seco), la division politique III du département des
affaires étrangères (DFAE) et l'Office fédéral de la culture (OFC).
Trois conférences préparatoires ont permis aux différentes
délégations d'élaborer un projet de déclaration et un plan d'action.
Ces deux documents seront approuvés par les premiers ministres
présents en décembre. Lors du sommet de Genève, les rencontres
politiques proprement dites seront accompagnées d'autres
manifestations appelées à prendre une part prépondérante au succès
du sommet. L'Administration fédérale et la société civile
s'associent avec beaucoup d'engagement à ces manifestations
parallèles.

    La contribution de l'Office fédéral de la culture: The HELLOWORLD Project Dans le cadre de son mandat culturel l'OFC examine depuis trois ans l'influence des nouvelles technologies sur notre société en général, et sur la création artistique en particulier. Depuis janvier 2003, l'OFC, représenté par Marc Wehrlin, chef de la section du Cinéma et directeur suppléant ad interim, prend une part active aux négociations menées entre les différentes délégations, et assume la responsabilité des sujets « Identité et diversité culturelles » et « Patrimoine culturel » traités dans le cadre de l'élaboration de la déclaration et du plan d'action. L'Office est également actif dans l'organisation des manifestations qui accompagneront le déroulement du sommet. Au début de 2003, l'OFC a examiné les sujets susceptibles d'être traités dans le cadre des manifestations culturelles parallèles et les a soumis à la délégation suisse. De l'avis général, le projet HELLOWORLD de Johannes Gees est dans la droite ligne du sommet mondial. HELLOWORLD est une installation interactive au moyen de laquelle Johannes Gees entend conférer une certaine visibilité au sommet mondial et y intégrer activement la société civile de tous les continents. L'intégration de la société civile est un sujet primordial du sommet mondial. Du 9 au 12 décembre, et grâce à HELLOWORLD, la population pourra s'associer directement au WSIS. De brefs messages, envoyés via SMS et e-mails, seront projetés, après un petit toilettage rédactionnel, via laser sur des lieux marquants de quatre villes et dans les six langues de l'ONU : le jet d'eau à Genève, le Tafelberg au Cap, le bâtiment d'Air India à Mumbai et le Morro dois Irmaos à Rio. Les habitants de ces villes seront ainsi les témoins privilégiés de ce moment de communication globale. Les messages projetés apparaîtront simultanément sur le lieu de conférence à PALEXPO où se tient le sommet mondial. Les projets numériques de Johannes Gees ont suscité un large écho en Suisse et à l'étranger. Il en a été de même pour l'installation « hellomrpresident » (http://hellomrpresident.com/) qu'il a présenté en 2002, à l'occasion du forum économique de Davos. En accord avec la délégation suisse, l'OFC présentera l'installation interactive HELLOWORLD dans le cadre des manifestations culturelles organisées lors du sommet mondial. Des informations plus détaillées se trouvent en annexe.

OFFICE FÉDÉRAL DE LA CULTURE Communication

Renseignements: Maria Stergiou, Responsable Nouveaux médias, Tél. 031 323 89 43, e- mail: maria.stergiou@bak.admin.ch

Annexe mentionnée Informations complémentaires concernant le projet HELLOWORLD

a) Historique

    En mars 2003, Johannes Gees a présenté son projet HELLOWORLD à des représentants de la délégation suisse. Dans la foulée, l'OFC a chargé l'artiste de développer un avant-projet susceptible de donner des indications sur les possibilités de sa réalisation artistique et les frais qu'il occasionnera.

    L'avant-projet a été achevé en juin 2003. Il ressort du rapport intermédiaire rédigé par Johannes Gees que toutes les parties intéressées saluent le projet : le directeur général de l'UNESCO, Koïchiro Marsuura a donné son appui au projet HELLOWORLD et lui a accordé le patronat de l'UNESCO. La mise en uvre artistique, le dialogue qu'il instaurera dans le cadre du sommet mondial et les conclusions du rapport intermédiaire ont convaincu l'OFC que HELLOWORLD représente un apport culturel appréciable de la Suisse au sommet mondial.

b) Descriptif

    HELLOWORLD est une plate-forme d'opinions interactive qui rend transparente la communication au niveau planétaire et permet à la société civile tout autour du globe d'entrer directement en dialogue. Ces messages seront envoyés via SMS et e-mails, puis, après un petit toilettage rédactionnel, projetés via laser sur des lieux marquants de quatre villes : le jet d'eau à Genève, le Tafelberg au Cap, le bâtiment d'Air India à Mumbai et le Morro dois Irmaos à Rio. Les habitants de ces villes seront ainsi les témoins privilégiés de ce moment de communication globale.

    HELLOWORLD combine l'information, la technologie et les espaces publics. Les projections par rayon laser à des endroits publics significatifs permettent de visualiser fortement les messages. L'espace public devient un lieu d'échange des opinions en cours dans la société civile et permet aux peuples une meilleure compréhension mutuelle. SMS et internet, ces deux moyens de communication de masse offrent à la société civile la possibilité de participer au sommet sur la société de l'information en envoyant des messages et ainsi de réduire la « fracture numérique » grâce au dialogue global.

c) Budget

    HELLOWORLD est un projet culturel international à la réalisation duquel se sont associés des partenaires suisses et étrangers. L'artiste en a la direction ; il coordonne les travaux sur les quatre sites de projection et a la responsabilité de l'ensemble de la réalisation. L'OFC, le mandant, a conclu des contrats de prestations avec Johannes Gees et les partenaires qu'il a choisis selon des critères artistiques.

    Les frais entraînés par la mise en uvre de ce projet culturel particulier sont à la mesure des efforts consentis : élevés. Au vu des circonstances spéciales en rapport avec le caractère unique du sommet mondial et le rôle de la Suisse comme pays hôte, l'OFC s'efforce de trouver d'autres partenaires/associés (UNESCO, Swissinfo, le pour-cent culturel Migros etc.) intéressés à la réalisation de HELLOWORLD.



Plus de communiques: BAK Bundesamt für Kultur

Ces informations peuvent également vous intéresser: