Bundesamt für Verkehr BAV

BAV: Les transports publics de la Suisse orientale sont assurés

Berne (ots) - La reprise, par les CFF SA, des éléments essentiels du Mittelthurgaubahn (MThB SA) est la seule option réalisable pour résoudre les difficultés financières de ce chemin de fer. L’Office fédéral des transports (OFT) et le canton de Thurgovie, actionnaires majoritaires, soutiennent cette solution d’un point de vue global, dans l’intérêt des transports publics de la région et de la sécurité de l’emploi du personnel. Les représentants des CFF, du MThB, de l’OFT et du canton de Thurgovie ont, pendant des semaines, étudié de manière approfondie toutes les variantes d’assainissement pour ce chemin de fer de Suisse orientale. Etant donné que celui-ci a besoin de fonds frais de 40 millions de francs, la seule variante réaliste consiste à ce que les CFF reprennent le personnel, l’infrastructure et le matériel roulant du MThB et de Lokoop. Les CFF SA et Thurbo SA emploieront les collaborateurs du MThB de Thurbo SA selon leurs conditions d’engagement et leur garantiront ainsi leurs emplois. Dans cette affaire, le dernier mot reviendra à l’assemblée générale du MThB, qui aura lieu à la mi-octobre 2002. La majorité des deux tiers des voix, nécessaire en la matière, est cependant garantie. La réalisation de la mesure d’assainissement est subordonnée à une série de conditions, notamment à l’octroi de fonds fédéraux d’un montant de 13,6 millions de francs. Ces ressources seront allouées sur la base de la loi sur les chemins de fer (LCdF, articles 49 et 56) et serviront à couvrir des dépenses clairement définies et non encore réglées. L’OFT pourra accorder ces contributions de sa propre autorité. Grâce à cette solution, les deux principales exigences seront remplies aux yeux de l’OFT: les transports publics de la région pourront être maintenus sans restriction et le personnel bénéficiera d’une garantie de l’emploi. Berne, le 20 septembre 2002 OFFICE FEDERAL DES TRANSPORTS Politique/Communication Renseignements: Office fédéral des transports, Politique/Communication, 031 322 36 43

Ces informations peuvent également vous intéresser: