Schweizer Reisekasse (Reka) Genossenschaft

Assemblée générale Reka du 24 avril 2015 à Thoune
Un exercice 2014 réjouissant.
Avec de nouveaux produits contre le choc du franc fort.

Berne (ots) - Le volume de vente de l'argent Reka réalisé en 2014 atteint un nouveau record. La coopérative a en outre lancé avec succès deux produits innovants et prometteurs: la Reka-Lunch-Card et le village de vacances Reka Blatten-Belalp.

L'abandon du cours plancher de l'euro en janvier de cette année a entraîné une baisse notable des réservations pour les vacances en Suisse, qui avait déjà pu être largement compensée à la fin du 1er trimestre 2015.

Argent Reka: tendance vers les modèles de vente de service intégral et sans cash pour les employeurs

La demande de produits en argent Reka a continué de progresser en 2014. Elle a atteint le niveau record de 679 mio CHF (+2 %). Les fortes ventes par le canal de distribution Coop ainsi que le développement réjouissant du produit Reka Rail ont été le moteur de cette évolution. Le passage aux transactions sans cash avec la Reka-Card a continué avec une croissance de 14 %. En raison de l'augmentation de 5 % du nombre de points d'acceptation, l'attractivité globale de l'argent Reka vis-à-vis des clients a également continué de progresser. Parmi les modèles de vente pour les employeurs, le modèle de service intégral proposé par Reka s'impose toujours davantage : Reka prend ici en charge pour les employeurs qui proposent l'argent Reka comme prestations salariales accessoires l'intégralité de l'exécution des opérations de vente et de distribution. Avec une croissance de 3,5 %, ce modèle a atteint 65 % des ventes aux employés.

Vacances Reka: assainissement systématique du portefeuille et augmentation du chiffre d'affaires des villages de vacances Reka

Dans l'ensemble, Reka a de nouveau enregistré en 2014 un taux d'occupation très élevé par rapport au marché. En ce qui concerne les villages de vacances Reka en Suisse, le produit phare de Reka, ils se sont situés en moyenne autour de 213 jours d'occupation ou 70 % des logements disponibles. Globalement, les revenus locatifs en Suisse et à l'étranger ont chuté de 6,2 % et s'élèvent à 31,6 moi CHF. Ce recul est le résultat d'un assainissement systématique du portefeuille d'offres. Bien que l'offre de logements de vacances ait été réduite de 12 % en Suisse, et même de 25 % à l'étranger, le revenu locatif n'a diminué que de 5,6 % sur le territoire national et de 8,7 % hors de nos frontières. Le rendement par logement a augmenté. Pour le produit phare, c'est-à-dire les villages de vacances Reka, les revenus locatifs ont progressé de 1,7 %, malgré la fermeture partielle d'un site pour cause de rénovation. Le seul village de vacances propriété de Reka à l'étranger, Golfo del Sole en Toscane, a atteint un chiffre d'affaires record.

Les nouveaux produits, la Reka-Lunch-Card et le village de vacances Blatten-Belalp, bien accueillis sur le marché

Avec la Reka-Lunch-Card, Reka est entré fin 2014 sur le marché de la restauration pour le personnel subventionnée par l'employeur. Ce produit innovant a dépassé les attentes lors de la phase de lancement. Ce produit sans cash présente des avantages décisifs face aux bons actuellement disponibles sur le marché, dans la mesure où la carte simplifie le processus et offre davantage de commodité tant pour l'utilisateur que pour l'employeur qui l'émet ou les établissements de restauration qui facturent le service. Suite à l'essai pilote réalisé avec Aéroport de Zurich SA, le produit est maintenant implanté auprès d'autres entreprises.

La première saison d'hiver du nouveau village de vacances Reka Blatten-Belalp a été très bonne avec plus de 70 % de taux d'occupation, malgré un contexte difficile. Ce site moderne est organisé selon les besoins les plus actuels du tourisme familial. Du fait de son concept énergétique unique, le village de vacances a été désigné comme projet phare par l'Office fédéral de l'énergie.

Amélioration du résultat d'exploitation

L'assainissement du portefeuille dans le secteur des vacances Reka a entraîné un léger recul du rendement total en 2014, qui atteint 74,4 moi CHF. Par contre, une amélioration significative du résultat d'exploitation de 6,2 moi CHF a été enregistrée. Le moteur de cette évolution est à chercher entre autres dans la gestion efficace des coûts. Le résultat d'exploitation sera utilisé, conformément aux statuts de la coopérative, pour le financement d'activités de tourisme social.

Perspectives 2015: stabilisation suite à l'abandon du cours plancher de l'euro

L'abandon du cours plancher de l'euro a entraîné au cours des premières semaines de la nouvelle année des changements notables de la demande. Etant donné que les clients Reka, après la chute des cours, se sont approvisionnés immédiatement en euros à bon prix, le volume des ventes de l'argent Reka a baissé à court terme. Cet effet a pu être largement compensé à la fin du premier trimestre. Dans le secteur des vacances, l'abandon du cours plancher a entraîné un clair déplacement des réservations en Suisse vers les offres à l'étranger. Ce retard des activités en Suisse, ajusté à la capacité, s'élève encore à près de 5 % à la fin du 1er trimestre. Au vu du déroulement des activités estivales, Reka estime qu'il est possible d'atteindre le résultat de l'année précédente.

Aperçu des chiffres clés 2014

en mio CHF                   2014    2013
Revenus                      74.4    75.4
Bénéfice brut                48.0    47.2
Résultat d'exploitation       6.2     3.9
Cash-flow                     8.2     9.2 

Contact:

Personne à contacter pour de plus amples renseignements
Roger Seifritz, directeur, tél. 031 329 66 33
Télécharger le communiqué de presse et les photographies:
http://www.reka.ch/medias



Plus de communiques: Schweizer Reisekasse (Reka) Genossenschaft

Ces informations peuvent également vous intéresser: