BKW Energie AG

Suppression de postes chez KWO
BKW continue de miser sur KWO pour l'extension de la force hydraulique

Suppression de postes chez KWO / BKW continue de miser sur KWO pour l'extension de la force hydraulique
Grâce à un fort potentiel de développement dans le domaine de la force hydraulique, KWO peut jouer un rôle central pour l'avenir énergétique.

Bern (ots) - Pour la première fois depuis sa création, la société KWO a annoncé des suppressions de postes. BKW regrette cette mesure, qui a malheureusement dû être prise en raison du maintien des prix bas de l'électricité et d'un contexte actuellement peu favorable aux nouveaux investissements. Grâce à un fort potentiel de développement dans le domaine de la force hydraulique, KWO peut toutefois jouer un rôle central pour l'avenir énergétique. Parmi les projets d'extension envisageables, la construction d'un nouveau lac de retenue à proximité du glacier du Trift est prioritaire pour BKW. Une adaptation des conditions-cadres qui tiendrait compte des intérêts économiques permettrait de réaliser ce projet.

Pour la stratégie énergétique aussi bien au niveau fédéral que cantonal, la force hydraulique représente un pilier de l'approvisionnement en énergie de demain. Le projet qui offre les perspectives les plus intéressantes est le projet du Trift (voir encadré) de KWO. Un avant-projet a déjà été réalisé. Ce projet n'est toutefois pas rentable au vu des conditions actuelles. Si ces dernières étaient adaptées de manière à le rendre économiquement attractif, BKW et ses partenaires pourraient investir dans ce projet. Depuis plusieurs mois, des efforts ont été entrepris aux niveaux cantonal et national pour améliorer les conditions-cadres dans le domaine de la grande hydraulique, le but étant d'instaurer en Suisse un climat plus favorable à l'investissement dans les énergies renouvelables. «La réalisation d'un projet comme celui du Trift nécessite des contributions aux investissements, conformément à la stratégie énergétique de la Confédération, ainsi que des conditions-cadres plus favorables dans le canton de Berne dans le domaine de la loi sur l'utilisation des eaux», affirme Suzanne Thoma, CEO de BKW. Les signaux politiques sont importants, car «les investissements en Suisse renforcent la production locale et garantissent des emplois de qualité dans le domaine des infrastructures.» De tels projets sont également importants pour les régions périphériques. L'évolution des débats politiques conforte Suzanne Thoma dans l'idée que le projet du Trift pourra être réalisé malgré un contexte particulièrement exigeant. La vidéo d'une interview de Suzanne Thoma, CEO de BKW, sur le projet du Trift est disponible ici : https://vimeo.com/152419377 (en allemand).

Le projet du Trift prévoit un nouveau lac de retenue dans le bassin versant du glacier du Trift, glacier qui a fortement reculé au cours des dernières décennies. Une partie de l'eau est déjà utilisée aujourd'hui à des fins de production d'électricité. Le projet du Trift permettra d'augmenter la capacité de retenue dans l'aire d'alimentation de KWO (Grimsel) et d'optimiser ainsi de manière significative l'exploitation de la force hydraulique. Autres avantages des grands lacs d'accumulation: leur niveau augmente lentement quelles que soient l'intensité et la durée des précipitations. Ainsi, ils réduisent le risque de crues dans de nombreuses vallées. Avec un volume de retenue de près de 85 millions de m3 et une puissance installée de 85 MW, la production supplémentaire liée à ce projet pourrait atteindre 180 GWh par an. Les coûts de construction sont estimés à près de 390 millions de CHF.

Contact:

Tobias Fässler
058 477 51 07
media@bkw.ch



Plus de communiques: BKW Energie AG

Ces informations peuvent également vous intéresser: