BKW SA: Conférence de presse annuelle 2012
Un résultat marqué par des charges extraordinaires et un contexte difficile

   

Bern (ots) - En 2011, dans un contexte économique et régulatoire exigeant, le groupe BKW a enregistré un résultat d'exploitation en baisse par rapport à l'année précédente. Sa prestation globale consolidée a atteint un montant de 2632,8 millions de CHF, soit une baisse de 5,6% en glissement annuel. Les prix faibles du marché, le franc fort et, surtout, des corrections de valeur et des provisions extraordinaires pour de nouvelles centrales thermiques fossiles ont généré un résultat d'exploitation avant amortissement et dépréciations (EBITDA) de 138,1 millions de CHF. Corrigé des charges extraordinaires, l'EBITDA s'élève à 417,9 millions de CHF, soit une baisse de 11,8% par rapport à l'année précédente. L'effet positif de la contribution des activités d'approvisionnement suisses a été plus que contrebalancé par la diminution des recettes résultant des activités de négoce, la baisse des quantités d'énergie produites et les charges extraordinaires. Le résultat financier en recul ayant lui aussi des conséquences négatives sur le résultat, les pertes nettes s'inscrivent à 66,2 millions de CHF. Le bénéfice net corrigé s'élève à 122,8 millions de CHF, ce qui représente un recul de 46,2% par rapport à l'année précédente.

La prestation globale consolidée du groupe BKW a atteint un montant de 2632,8 millions de CHF durant l'exercice 2011, soit une baisse de 5,6% en glissement annuel (2788,1 millions de CHF). Cette évolution tient en particulier à la faiblesse des prix de l'électricité, à la force du franc et au contexte économique difficile. Les ventes d'électricité du groupe BKW ont reculé de 7,9% en 2011 par rapport à l'exercice précédent pour s'établir à 20 721 GWh (22 507 GWh). La production d'électricité s'est également inscrite en recul à 9865 GWh, soit 687 GWh de moins que l'exercice précédent (10 552 GWh). Du fait de la faiblesse des précipitations au printemps et en été, la production hydraulique a été inférieure à l'année précédente, atteignant 3406 GWh (3743 GWh). La disponibilité de la centrale nucléaire de Mühleberg a été plus faible qu'au cours de l'exercice précédent en raison des travaux d'optimisation du système d'urgence SUSAN. Au total, les centrales nucléaires (contrats de prélèvement inclus) ont produit 5373 GWh (5921 GWh). L'augmentation de la production issue des nouvelles énergies renouvelables (383 GWh contre 188 GWh l'exercice précédent) n'a pas permis de compenser le recul de la production des centrales nucléaires. La centrale nucléaire de Mühleberg a malgré tout affiché une production remarquable de 2494 GWh, soit 16,3% de moins que l'exercice précédent (2980 millions de kWh).

Des charges extraordinaires grèvent le résultat Dans le cadre de la clôture des comptes, BKW a procédé au contrôle de la valeur effective de ses installations de production. Il en est ressorti une nécessité de correction de valeur de -317,7 millions de CHF au total. Ces corrections de valeur et provisions extraordinaires concernent les nouvelles installations thermiques fossiles de Wilhelmshaven, Livorno Ferraris et Tamarete. Corrigé des ajustements de valeurs extraordinaires, l'EBITDA s'élève à 417,9 millions de CHF et le résultat avant impôts sur le bénéfice à 150,4 millions de CHF. Le produit d'impôt résultant des corrections de valeurs et des provisions extraordinaires s'élève à 128,7 millions de CHF. Les charges extraordinaires ont ainsi un effet net sur le résultat annuel de -189,0 millions de CHF. Bons résultats des activités liées à l'énergie en Suisse et contexte international difficile Le secteur d'activité Energie Suisse a amélioré sa prestation globale de 4,9%, ce qui la porte à 2262,8 millions de CHF. Le chiffre d'affaires net réalisé avec les clients externes a progressé de 2,1% pour s'établir à 1175,5 millions de CHF, tandis que les ventes restaient stables dans la zone d'approvisionnement. La baisse de la production propre, l'augmentation des coûts d'acquisition de l'énergie, ainsi que les charges liées aux coûts non recouvrables de près de 14 millions de CHF résultant de la suspension de la demande d'autorisation générale pour le remplacement des centrales nucléaires ont toutefois grevé le résultat d'exploitation (EBIT), qui s'inscrit en recul de 31,1% à 160,2 millions de CHF. Par ailleurs, la dissolution d'une provision pour contrats d'acquisition d'énergie défavorables auprès d'entreprises partenaires d'un montant total de 28,9 millions de CHF au cours de l'exercice précédent avait eu un effet favorable sur le résultat d'exploitation de l'année précédente. Le secteur d'activité Ventes Suisse a légèrement augmenté ses ventes de 0,4%, lesquelles sont passées de 8153 GWh à 8186 GWh.

La prestation globale du secteur d'activité Energie International et commerce, en revanche, a reculé de 6,9%, ce qui la porte à 2072,1 millions de CHF. Le chiffre d'affaires net réalisé avec les clients externes s'est réduit de 15,8%, pour s'inscrire à 1144,6 millions de CHF en raison de l'évolution des marchés et des taux de change. Le résultat du négoce d'énergie pour compte propre s'élève à 20,0 millions de CHF. Il est donc supérieur de 21 millions de CHF au résultat de l'exercice précédent, ce qui est réjouissant, vu les conditions difficiles régnant sur le marché. Les ventes à l'international ont enregistré une hausse de 7,4% du chiffre d'affaires, qui atteint 213,6 millions de CHF, grâce à des opportunités s'étant présentées sur le marché de l'énergie d'ajustement. Le volume des ventes a toutefois reculé du fait de la conjoncture, passant de 1838 GWh à 1630 GWh. Pour le résultat d'exploitation corrigé, il en résulte une perte de 40,0 millions de CHF (l'exercice précédent, le résultat d'exploitation était positif et s'élevait à 44,7 millions de CHF). La baisse du résultat d'exploitation corrigé est principalement due à la faiblesse des prix de l'énergie, à la force du franc et à la diminution de l'écart entre l'énergie de pointe et l'énergie en ruban du fait des mutations structurelles du marché.

Le secteur d'activité Réseaux a amélioré sa prestation globale de 4,2%, ce qui la porte à 685,5 millions de CHF. Les prestations réseaux avec des clients externes ont contribué à cette évolution à hauteur de 182,9 millions de CHF, enregistrant une dynamique progression de 9,5%. Le résultat opérationnel s'élève à 120 millions de CHF, un résultat positif auquel ont contribué à la fois les prestations et les infrastructures réseaux, dont le développement a été solide en dépit des divers obstacles rencontrés. Le résultat opérationnel a doublé par rapport à l'exercice précédent, ce qui tient en premier lieu à des charges extraordinaires d'un montant de 51 millions de CHF imputées l'exercice précédent (impositions a posteriori et provisions en 2010 à la suite de décisions de l'ElCom).

Résultat d'exploitation corrigé en recul et résultat financier négatif Le résultat d'exploitation consolidé (EBIT) corrigé, de 232 millions de CHF, s'est réduit de 101,5 millions de CHF par rapport à l'année précédente. Suite à l'évolution des marchés des actions, à l'augmentation des coûts de financement et au franc fort, le résultat financier s'est détérioré durant l'exercice sous revue, affichant une baisse de 32,0 millions de CHF par rapport à l'année précédente et s'établissant à -88,3 millions de CHF. La principale cause tient au rendement des actions inscrites au bilan à leur valeur de marché et détenues par le Fonds pour la désaffectation d'installations nucléaires et par le Fonds de gestion des déchets radioactifs. Au lieu des gains de cours de 23,1 millions de CHF enregistrés l'année précédente, les Fonds d'Etat ont subi des pertes de 1,1 million de CHF durant l'exercice 2011. Le bénéfice net corrigé de BKW s'est contracté par rapport à l'exercice précédent, passant de 228,3 millions de CHF à 122,8 millions de CHF, ce qui correspond à un recul de 46,2%.

Développement continu des capacités de production et de la structure de l'organisation Durant l'année sous revue, les mesures stratégiques et les projets nécessaires au renforcement de la position du groupe BKW sur le marché ont été poursuivis de manière conséquente. A ces fins, plusieurs installations de production d'énergie renouvelable ont notamment été acquises à l'étranger. Etant donné les mutations intervenues sur le marché et la pression accrue sur les coûts, BKW a lancé, durant l'année sous revue, un programme visant l'amélioration de la productivité et la réduction des coûts à l'échelle du groupe. L'objectif du programme est de maintenir la rentabilité de BKW dans un contexte devenu plus difficile et d'assurer la compétitivité de l'entreprise à l'avenir. Outre l'augmentation du rapport efficacité-coût, des mesures liées au personnel ont été prises à l'échelle du groupe. Ces dernières sont actuellement mises en oeuvre. La réduction des effectifs va de pair avec l'adaptation de l'organisation et des processus au sein des différents secteurs d'activité, ce qui permet d'exploiter les potentiels de synergies et de renforcer la productivité et la compétitivité. La réduction des coûts passe par l'optimisation des acquisitions de prestations de tiers et des interfaces avec les filiales. Durant la période sous revue, le passage à la structure de holding a progressé conformément au calendrier. Perspectives 2012 Pour l'exercice en cours, BKW ne prévoit pas d'amélioration des conditions régnant sur le marché et table sur des prix de l'énergie demeurant bas ainsi que sur une pression accrue sur les marges à l'international. Conjuguée à l'influence des normes régulatoires et à un franc qui demeurera fort, cette situation grèvera également le résultat opérationnel de l'exercice 2012. Les gains d'efficacité résultant des mesures engagées pour réduire les coûts ne déploieront pas encore intégralement leurs effets. En tenant compte de tous ces facteurs et des incertitudes qui subsistent, également sur les marchés financiers, tant le résultat d'exploitation avant amortissements et dépréciations (EBITDA) que le bénéfice net de l'exercice suivant pourront fortement diverger du niveau des chiffres corrigés de l'exercice 2011. Assemblée générale 2011 Le conseil d'administration propose à l'assemblée générale du 11 mai 2012 de verser un dividende de 1,00 CHF par action. Les dividendes seront versés le 21 mai 2012. Le résultat intermédiaire sera publié le 13 septembre 2012.

Le rapport annuel et le rapport financier 2011 peuvent être téléchargés aux adresses suivantes:

www.bkw-fmb.ch/rapportannuel11

www.bkw-fmb.ch/rapportfinancier11

Le présent texte contient des déclarations prospectives basées sur nos attentes actuelles ainsi que sur diverses estimations. Ces informations impliquent des risques et des incertitudes difficilement prévisibles et pourraient donc différer des résultats réels. Le présent texte est publié en allemand, français, anglais et italien, la version allemande faisant foi.

Contact:

BKW SA
Media Communications
Tél. 031 330 51 07