Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Addiction Info Suisse : Mardi gras sans gueule de bois

Lausanne (ots) - Le carnaval fait partie des grandes fêtes du calendrier. Si l'on souhaite profiter de la «plus belle période de l'année» tout en maîtrisant les risques, il est préférable de renoncer à une consommation excessive d'alcool. De leur côté, les organisateurs peuvent également prendre des mesures, afin d'éviter les problèmes liés à l'alcool. Addiction Info Suisse donne des conseils de prévention pour un carnaval réussi.

Les grandes fêtes sont souvent synonymes d'alcool coulant à flots. Ce sera bientôt le cas pendant la période du carnaval. A travers tout le pays, les amateurs de carnaval s'y préparent. Il y a toutefois un revers à la médaille: le risque que l'exubérance de la fête soit la cause d'une consommation excessive d'alcool, d'intoxications alcooliques, d'accidents ou d'actes de violence. Les fêtards comme les organisateurs peuvent contribuer à minimiser ces incidents. Les règles en vigueur lors de toutes les grandes manifestations ne sont pas abrogées pendant le carnaval, notamment celles concernant la protection de la jeunesse de même que l'interdiction de remettre de l'alcool à des personnes en ébriété qui s'applique dans la plupart des cantons.

Durant le carnaval, la protection de la jeunesse reste en vigueur Il est interdit de vendre de l'alcool aux jeunes. Pour la bière, le cidre et le vin, la limite d'âge est de 16 ans. Pour les spiritueux, les apéritifs et les alcopops, elle est de 18 ans. L'affichage obligatoire des limites d'âge dans les restaurants et les bars soutient le personnel de service dans son travail. Si besoin, il est possible de se procurer le panneau gratuitement auprès d'Addiction Info Suisse. Pour gérer les situations de vente difficiles, il est recommandé qu'au moins une personne expérimentée travaille derrière chaque bar. De nombreuses organisations de prévention cantonales offrent des formations destinées au personnel de la restauration. Dans les espaces fermés, des bracelets de contrôle peuvent être utilisés pour identifier l'âge des consommateurs. Par ailleurs, il est souhaitable de proposer des boissons attrayantes sans alcool.

Pour que l'ambiance festive persiste Les participants au carnaval peuvent également prendre quelques précautions, afin d'éviter les problèmes liés à l'alcool. Addiction Info Suisse met l'accent sur les conseils suivants: - déterminer soi-même son rythme de consommation. Afin de garder la maîtrise de la quantité absorbée, il est conseillé de finir son verre avant de se faire resservir. - la fièvre du carnaval fait transpirer. Donc, pour apaiser sa soif, rien de tel que les boissons sans alcool. L'alcool, en revanche, déshydrate le corps! - Il est difficile d'évaluer si et à quel moment on a atteint le taux maximal d'alcool autorisé par la législation. Le principe est le suivant: quand on a bu, on ne conduit pas, on prend le taxi ou on utilise les transports en commun. Toute personne ayant dépassé le taux d'alcool autorisé devrait être empêchée de reprendre le volant de son véhicule. Les organisateurs de festivités qui mettent en place un service de taxis ou de navettes par bus permettent aux fêtards de rentrer chez eux en toute sécurité. - L'alcool en quantité importante peut causer une intoxication alcoolique, susceptible de provoquer un coma, voire la mort. Lorsque quelqu'un ne réagit plus, c'est peut-être un signal d'alerte. En cas de doute, les personnes qui se trouvent à proximité devraient appeler le centre d'urgence sanitaire (tél. 144) ou envisager le transport dans un service d'urgence.

Addiction Info Suisse en bref Addiction Info Suisse entend prévenir ou réduire les problèmes liés à la consommation d'alcool et d'autres substances psychoactives ou à des comportements susceptibles d'entraîner une addiction. Elle conçoit et met en place des projets de prévention et s'engage dans la politique de la santé et la recherche psychosociale. Addiction Info Suisse est une organisation privée, indépendante de tout parti politique, reconnue d'utilité publique.

Addiction Info Suisse est active au niveau national et collabore avec des institutions au plan international. Notre nom se décline aussi en trois autres langues: Sucht Info Schweiz, Dipendenze Info Svizzera et Addiction Info Switzerland.

Vous trouverez ce communiqué de presse sur le site Internet d'Addiction Info Suisse: http://www.addiction-info.ch/medien/pressemeldungen/

Kontakt:

Donatella Del Vecchio
Porte-parole
ddelvecchio@addiction-info.ch
Tél.: 021 321 29 84



Plus de communiques: Sucht Schweiz / Addiction Suisse / Dipendenze Svizzera

Ces informations peuvent également vous intéresser: