Bundesamt für Gesundheit

BAG: Syndrome Respiratoire Aigu Sévère (SRAS) et grippe aviaire (influenza H5N1)

      (ots) - Evaluation de la situation épidémiologique au 22 janvier 2004 par
l’Office fédéral de la santé publique

Syndrome respiratoire aigu sévère

    Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS) la situation mondiale concernant le Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) est la suivante: un cas de SRAS a été confirmé dans la province du Guangdong (Chine) le 5 janvier 2004 et deux cas fortement suspects dans la même région sont toujours en cours d’évaluation par le réseau de laboratoires de l’OMS.

Grippe aviaire

Jusqu’à présent, l’éventuelle infection d’un enfant de 7 ans par un virus de l’Infuenza A du type H5N1 en Thaïlande n’a pas été confirmée, ni par les autorités thaïlandaises, ni par l’OMS. Actuellement, un virus Influenza A du type H5N1 a été isolé chez cinq personnes décédées au Vietnam, mais il n’y a pas d’évidence de transmission de ce virus de personne à personne. La grippe aviaire est provoquée par différents virus Influenza A. Ces virus déciment habituellement les élevages de volaille sans s’attaquer à l’homme. L’OMS a annoncé que des virus prototypes pour la production de vaccins étaient en préparation par les laboratoires du réseau mondial de l’OMS contre la grippe. Ceux-ci seront ensuite envoyés aux fabricants en vue de la production d’un vaccin. L’OFSP est en contact permanent avec ses partenaires, notamment l’OMS et avec les ambassades suisses pour surveiller et analyser l’évolution de la situation en matière de SRAS et de grippe aviaire, notamment en ce qui concerne le virus Influenza H5N1. Aucune restriction de voyages dans les régions concernées n'est actuellement recommandée. L’OFSP informera régulièrement sur l’évolution et l’analyse de la situation en ce qui concerne le SRAS et la peste aviaire, en particulier sur son site internet : http://www.bag.admin.ch/infekt/krank/f/grippe.htm

Pour de plus amples informations Office fédéral de la santé publique (OFSP)

Jean-Louis Zurcher,  Communication, 031 / 322 95 05



Plus de communiques: Bundesamt für Gesundheit

Ces informations peuvent également vous intéresser: