Bundesamt für Gesundheit

BAG: BAG: Cas probable de SRAS à Taiwan: Pour l’instant aucune mesure supplémentaire n’est nécessaire en Suisse

      (ots) - Après une interruption de plusieurs mois, un cas de
syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) confirmé au laboratoire est
apparu sur l’île de Taiwan. Il s’agit vraisemblablement d’une
contamination en laboratoire. L’Office fédéral de la santé publique
(OFSP) estime qu’à la suite de l’apparition de ce cas isolé, aucune
mesure supplémentaire n’est nécessaire en Suisse. En particulier, il
n’y a pour l’instant pas de recommandation concernant une
restriction des voya-ges à Taiwan, ni la nécessité de réactiver les
mesures aux aéroports internationaux de Suisse. L’OFSP suit
l’évolution de ce cas de SRAS et reste en contact étroit avec
l’Organisation mon-diale de la santé (OMS). Les symptômes du SRAS
sont apparus le 10 décembre 2003 chez un chercheur de 44 ans à
Taiwan. Pour le moment le diagnostic clinique a été confirmé par les
tests de laboratoire correspondants. D’autres tests de confirmation
sont en cours. Le patient a probablement contracté la maladie dans
un laboratoire à Taiwan dans le cadre de ses recherches sur le virus
du SRAS. Des investigations dans le laboratoire touché ainsi que
l’identification et le suivi des personnes qui ont pu être en
contact avec ce cas sont en cours. Jusqu’à présent aucune des
personne contact identifiée (collègues de travail, membres de la
famille) n’est tombée malade. D'après les autorités sanitaires de
Taiwan, il s'agit d'un cas isolé. Les autorités de Taiwan ont pris
toutes les mesures nécessaires d'isolement et de mise en quarantaine
le plus rapidement possi-ble. En septembre 2003, un cas comparable
est apparu à Singapour lorsqu’un étudiant s’est infecté avec le
virus du SRAS dans un laboratoire de recherche. Mis à part ces deux
cas isolés, depuis juillet 2003 plus aucun cas de SRAS n’a été
déclaré dans le monde. En cas de changement de la situation à Taiwan
ou dans d’autres régions, l’OFSP informera rapide-ment et prendra
les mesures adéquates en collaboration avec l’OMS et les cantons.

Office fédéral de la santé publique Communication

Renseignements : Jean Louis Zurcher, OFSP Berne, tél. 031 322 95 05



Plus de communiques: Bundesamt für Gesundheit

Ces informations peuvent également vous intéresser: