Bundesamt f. Umwelt, Wald und Landschaft

Information aux médias Campagne nationale d'information "Ozone O.K. ?"

Berne (ots) - Cette année, comme ce fut le cas les étés précédents, les concentrations d'ozone dans l'air ambiant vont dépasser les valeurs limites fixées par l'Ordonnance fédérale sur la protection de l'air. Ces valeurs ont d'ailleurs déjà été franchies plusieurs fois, lors des premiers beaux jours du printemps 2003. Pour éviter des charges excessives d'ozone et afin de réduire les probabilités d'atteinte à la santé, les émissions des substances précurseurs responsables de la formation de ce polluant doivent davantage diminuer. Il faut citer en particulier les émissions provenant du trafic automobile. Un objectif qui peut être atteint si les mesures de lutte contre la pollution de l'air, déjà introduites par la Confédération, les cantons et les communes, sont appliquées de façon conséquente et respectées. La campagne "Ozone O.K. ?" qui se déroule de mai à septembre, est le résultat d'une action conjointe menée par Cercl'Air (Société suisse des responsables de l'hygiène de l'air), les services cantonaux de protection de l'air et l'Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage (OFEFP). Cette action a pour but de sensibiliser un large public au problème de l'ozone, en mettant à disposition des informations complètes et pertinentes. Au centre de cette campagne nationale figure une plate-forme d'information développée sur Internet. A l'adresse http://www.ozonok.ch, les personnes intéressées trouveront rapidement tous les renseignements importants sur le thème de l'ozone, présentés en trois langues (allemand, français, italien). Ozonok.ch contient notamment des réponses aux questions : - Quelle est la concentration actuelle d'ozone dans différentes régions de Suisse ? - Quels sont les effets de l'ozone sur la santé ou la végétation ? - De quelle façon chacun peut-il contribuer à réduire la formation d'ozone ? - Qu'entreprennent les autorités pour assurer la protection de la population ? - Quelle est la situation à l'étranger ? - Pourquoi parle-t-on toujours de trou d'ozone, alors qu'il s'en trouve en excès ? Dans le cadre de la campagne "Ozone O.K. ?", un dépliant a aussi été réalisé proposant toutes les informations essentielles sur l'ozone. Il peut être obtenu auprès des services responsables. Pour plus d'informations : Cercl'Air : Roberto Mona, tél. : 061 925 56 16 Pierre Kunz, tél. : 022 327 80 52 OFEFP : Richard Ballaman, tél. : 031 322 64 96

Ces informations peuvent également vous intéresser: